mardi 28 juillet 2009

Sept fois le tour du soleil de Nicole van de Kerchove est de nouveau disponible

Le très attendu Sept fois le tour du soleil de Nicole van de Kerchove est de nouveau disponible dans toutes les bonnes librairies et sur Internet.


C'est à bord de l'Alouette que Nicole commence à naviguer. Elle a 15 ans. Et alors que tout semble la destiner à une carrière de pianiste, obstinée, elle choisit le chemin de l'aventure. À 20 ans, le rêve devient réalité lorsqu'elle rencontre Bernard Moitessier et Loïck Fougeron. Ils l'adoptent aussitôt et sans réserve dans la famille des premiers coureurs des mers.

Nicole fait construire l'Esquilo, petit cotre de 9 mètres avec lequel elle part pour un voyage de cinq mois. La terre fera «sept fois le tour du soleil» pendant qu'Esquilo accomplira son tour du monde dont elle reviendra avec Don et une adorable petite Sabrina, née à Tahiti.

Trente ans après sa première publication qui remporta un grand succès jamais démenti depuis, cet ouvrage reste un des plus attachants récits d'aventure jamais écrits ; il garde toute sa fraîcheur et sa spontanéité. De quoi transmettre le virus du départ...

Nicole raconte son tour du monde à la voile dans un livre bondissant et attachant comme la mer
. (Femmes d'Aujourd'hui)
Tour à tour drôle, tendre, grave, gaie, ironique et touchante, la plume de Nicole navigue au fil des pages. Une très belle histoire. Une histoire d'amour. A lire absolument. (Voiles et Voiliers)

328 pages dont un cahier photos couleur de huit pages, 16,5 x 23,5 cm, couverture quadrichromie carte pelliculée avec rabats, cousu fil, dos carré collé. ISBN 978-2-35261-064-9 PVP 22 euros

Nicole van de Kerchove, après des études musicales de piano (une passion qui ne la quittera jamais), se lance dans une navigation autour du monde qui durera sept ans (de 1968 à 1975). C'est ce qu'elle raconte dans Sept fois le Tour du Soleil, devenu un classique de la voile.
« C'est la première fois qu'une femme se lance dans le tour du monde à la voile toute seule sans y être plus ou moins entraînée par son mari » commentera plus tard Laurent Charpentier dans Voiles et Voiliers qui ajoutera : «Dans la confrérie des navigateurs hauturiers de ce temps, Nicole est non seulement l'une des rares femmes, c'est aussi la benjamine. [...] La voile n'apparaît plus comme un sport à risque réservé aux hommes. [...] Comme Annie Van de Wiele ou Anita Conti, elle fait entendre une voix originale ».
Elle a ensuite effectué de nombreux voyages en voilier en famille (Iles du Cap Vert, Brésil) et des convoyages de bateau avec ses enfants Kevin et Kim (Vietnam, Mer de Chine, Java, Seychelles). En 1995, elle a traversé l'Atlantique en solo sur un petit bateau tracté uniquement par des cerfs-volants. Avec Marins sans Frontières, elle a ensuite participé à une mission humanitaire de deux ans en Haïti. Revenu en Bretagne, elle a créé des chambres d'hôtes à Belle Fontaine (Côtes d'Armor).
Elle entame en 2001 un voyage de deux ans en Patagonie, en partie avec sa fille Kim, dont elle tirera un film et dont témoigne son livre L'Esquilo en Patagonie (MDV Maîtres du Vent).
Toutes ces aventures sont racontées dans Autre chose, le dernier ouvrage de Nicole, à paraître prochainement.

Elle appareillera pour son dernier voyage le jeudi 21 février 2008 en Terre de Feu, à son sixième séjour à la pointe sud de l'Amérique.