vendredi 31 juillet 2009

Histoire de France

Vaisseaux présentés au roy (Louis XV) par les provinces de France, le clergé et les autres principaux corps de l'Etat en 1761 et 1762. (gravure de N. Ozanne)

Le Languedoc de 80 canons par les Etats du Languedoc. Le Zélé de 74 canons par les receveurs généraux. La Bourgogne de 74 canons par les Etats de Bourgogne. Le Marseillois de 74 canons par la chambre de commerce de Marseille. L'Union de 74 canons par les différentes offres réunies. L'Utile et La Ferme de 60 canons par les fermiers généraux. Le Flaman de 54 canons par les Etats de Flandre. Le Bordelois de 54 canons par le parlement de la ville de Bordeaux et la province de Guyenne. La Ville de Paris de 90 canons par la ville de Paris. Le Diligent de 74 canons par les régisseurs de la Poste. Les Six corps de 74 canons par les six corps des marchands de Paris. Le Saint esprit de 80 canons par l'ordre du Saint-Esprit. Le citoyen de 74 canons par les banquiers de la Cour, les trésoriers généraux de l'extraordinaire, des guerres, de l'artillerie et le munit. des vivres de l'armée. L'Artézienne de 44 canons par les Etats d'Artois.

Le camp de Boulogne (Gravure de Beaujean)
Le ministre de la marine de Napoléon 1er, Decrès, s'inquiétait du plan de l'Empereur en ces termes : "Il est malheureux pour moi de connaître le métier de la mer, puisque cette connaissance ne produit aucun résultat dans les combinaisons de Votre Majesté."