dimanche 11 mars 2012

Le ravitailleur de sous-marins français Jules Verne


Autorisé par la Loi du 4 août 1926, le ravitailleur de sous-marins Jules Verne est mis sur cale le 3 juin 1929 à l'arsenal de Lorient. Il est lancé le 3 février 1931 et armé pour essais le 23 février 1931. Il entre en service le 26 septembre 1932.
Il est équipé pour assurer la maintenance d'une escadrille de six sous-marins. Il peut en outre héberger 15 officiers et 250 hommes. Il est d'abord affecté à Brest, il opère en Atlantique en Manche et en mer du Nord. Le 18 janvier 1934, il se porte au secours du cargo Saint Prosper, qui avait touché une roche au Raz Blanchard au large de La Hague. Le 10 juillet 1935, il est navire amiral de la 2e flottille de sous-marins.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, il est basé à Oran, puis à Casablanca pour assurer le soutien des sous-marins basés au Maroc. Il rentre à Brest puis est basé à Dundee en Ecosse, en mai 1940, pour servir de base aux sous-marins engagés en Norvège. Il rentre à Brest, puis le 18 juin 1940, il gagne Casablanca avec les sous-marins disponibles. Il est mis en gardiennage d'armistice à Bizerte en novembre 1940, pendant ce temps, il bénéficie d'un carénage. En mars 1941, il est affecté au groupe des sous-marins de Dakar jusqu'en décembre 1942, il est ensuite à Port Etienne de janvier 1943, jusqu'au mois de septembre de la même année. En décembre 1943 il se trouve à Dakar puis à Alger, jusqu'au mois de septembre 1944. Il est transformé en août 1945 en navire-atelier avant son départ pour l'Indochine.
De mars 1946 à juillet 1955, le Jules Verne sert en Indochine de support pour les flottilles amphibies, et également de transport. Pendant cette période deux carénages sont effectués, début 1948 à Toulon et fin 1952 début 1953, à Uraga au Japon. Il rentre à Toulon le 23 août 1955. Il est mis en réserve le 1er décembre 1955 et sert de caserne pour le corps amphibie à Saint Mandrier. Il est retiré du service actif en 1959. Condamné le 1er août 1961, il est démoli à La Seyne en 1962.
Caractéristiques: déplacement 4 350 t w ; 6 340 t en pleine charge - dimensions: Longueur 122 m; largeur 17, 20 m; tirant d'eau 6,75 m - machines: 2 Diesels Sulzer; puissance 7 000 cv; 2 hélices; vitesse 16 nœuds (17,2 n aux essais); rayon d'action: 18 500 miles à 11 nœuds. - armement : 4 canons de 90 mm; 4 x 37 mm et 9 mitrailleuses ( les 37 mm et les mitrailleuses seront remplacés pendant la guerre par 7 x 40 mm; 12 x 20 mm) - équipage: 186 h
Alain