mardi 26 janvier 2010

Les éditions MDV Maîtres du Vent vous souhaitent la meilleure année 2010 possible

De gauche à droite, Gilles Barnichon, Christian Mouquet et Daniel Hillion à Loctudy
(merci à Françoise pour la photo)

Christian Mouquet et les auteurs des éditions MDV Maîtres du Vent vous souhaitent la meilleure année 2010 possible.


Contre vents et marées, MDV tente de maintenir le cap depuis des années sur une édition de livres de marine de qualité. 2009 a vu ainsi paraître quelques titres incontournables par leur conception et l'originalité des thèmes traités. Se sont ainsi succédés Histoires d'armements à la pêche hauturière, de l'ACF à la Scapêche (de Philippe Madiot et Philippe Malpertu), une chronique bretonne qui – sous prétexte de raconter la création de la flotte Intermarché –, nous remémore les armements qui ont fait la force de la pêche bretonne ; Les cap-hornières d'Etienne Bernet, une étude universitaire largement illustrée sur ces femmes de capitaines au long-cours qui accompagnaient leurs maris ; Histoire du France par la maquette de Claude Febvay, le mal-aimé de nos paquebots a été aussi l'un de ceux les plus reproduits en miniature. Cette histoire commence avec les maquettes qui servirent à concevoir France ; Sandy-Hook, le plus mystérieux des peintres de la marine, un livre d'art unique, fruit de vingt ans de recherches par le très fécond écrivain de marine qu'est Daniel Hillion ; enfin, nous venons de faire paraître le très attendu Cunard, les majestés de l'Atlantique et leurs concurrents de Gilles Barnichon, Daniel Hillion et Luc Watin-Augouard, un pavé de 420 pages, très largement illustré, qui retrace l'histoire de la célèbre compagnie britannique à l'aune de la concurrence américaine, allemande, italienne, française et même… anglaise pour le contrôle de la traversée de l'Atlantique Nord.
Les conditions de l'édition française – et particulièrement l'incompétence de nombre de diffuseurs – font que même les bons livres ne sont pas disponibles dans les librairies. Elles sont aussi la raison pour laquelle nous avons dû reporter sine die de nombreux titres prometteurs, y compris certains inscrits à notre catalogue. Nous nous en excusons auprès de nos fidèles lecteurs.
Dans l'espoir que 2010 nous permettra de reprendre l'édition des livres que vous attendez, recevez nos meilleurs vœux.
C. Mouquet, gérant de MDV