jeudi 23 janvier 2014

Les ouragans d'Apia (Samoa) de 1889

En 1984, la commémoration de la 250e année d'édition de la Lloyd's List a donné lieu à l'émission d'une série de timbres par la poste de Nauru (Micronésie). Nous avons déjà évoqué cette série de timbres. Cliquez ici. Sur le même modèle et à la même occasion, voici une série de timbres éditée par les îles Samoa. 
Les Samoa, État indépendant de Polynésie, comprenant quatre îles habitées (Upolu, Savai'i, Manono et Apolima) et six îlots inhabités, dans le sud de l'océan Pacifique. Cet État constitue la partie occidentale de l'archipel des Samoa, la partie orientale est sous administration américaine. 



Pour commencer, ce timbre évoquant les ouragans de 1889, un épisode particulièrement dramatique de l'histoire du port d'Apia, capitale des Samoa…
La baie d'Apia est le théâtre d'une catastrophe navale le 15 mars 1889, quand sept navires militaires allemands, britanniques et américains refusent de quitter le port à l'approche d'un ouragan. Ils sont tous coulés ou échoués à l'exception du croiseur britannique HMS Calliope, qui parvient avec peine à quitter le port et à échapper à la tempête, et de la corvette de la Kaiserliche Marine, SMS Olga qui, après avoir s'être échoué, est réparée et gagne Matautu. Près de 200 marins perdent la vie ce jour-là et six navires sont perdus.

…et un timbre montrant Apia aujourd'hui.


Apia est une ville du Pacifique, capitale des Samoa. Elle se situe sur l'île d'Upolu, l'une des deux principales îles de l'archipel. Apia est située sur la côte nord de l’île Upolu, dans un port naturel à l’embouchure de la rivière Vaisigano. 


Apia aujourd'hui (environ 40000 habitants), les bâtiments officiels de la capitale.
Apia au début du XIXe siècle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire