vendredi 6 décembre 2013

Le navire-auxiliaire DRK Flora, affrêté en 1979 par la Croix-Rouge allemande pour le Sud-Est asiatique

Le navire-hôpital M/S Flora, affrêté par la Croix-Rouge allemande pour servir dans le Sud-Est asiatique. Coll agence Adhémar
M/S Flora, longueur 72m, largeur 11,5m, 1500 BRT - Projection quotidienne 530km - Vitesse 12 miles nautiques par heure - Equipage 15 - Personnel de bord de 18 à 35 personnes.
IMO 6616825, Flora a été construit en 1966 pour la compagnie maritime DG Neptune par le chantier navale Unterweser AG de Bremerhaven. Son lancement a eu lieu en juin 1966. En 1974, dans le cadre d'une fusion, im passe à la Sloman Neptun Schiffahrts AG de Brême. En 1979, Flora a été acquis par la Croix-Rouge allemande pour 5,7 millions de marks et à été converti au chantier Holt de Bremerhaven.
M/S Flora, nouveau type de navire auxiliaire, est mis en service le 1er septembre 1979 par la Croix-Rouge allemande (DRK). Ce navire-hôpital fournira un traitement médical à bord et permettra le déploiement d'équipes médicales à terre. Il est aussi conçu pour transporter le matériel nécessaire à l'établissement et à l'entretien de camps de réfugiés par les experts techniques et les aides de la Croix-Rouge. Il pouvait aussi transporter 400000 litres d'eau potable.
Son ponton-barge de débarquement (visible sur le pont du Flora) et ses trois grosses grues permettent le débarquement de gros équipements même en l'absence d'installations portuaires.  Sa priorité était la région défavorisée des îles indochinoises mais le navire est appelé à de diverses missions un peu partout. Ainsi, en Octobre 1979, il atteint son premier objectif dans l'archipel indonésien, les îles Anambas, Galang et Bintam où est érigé un camp de réfugiés. Pour lutter contre la sécheresse en Angola, il devient transport et apporte diverses aides d'urgence dont 4000t de maïs. Il agit de même dans la province de Nampula, dans le nord du Mozambique. En février 1982, il est à Madagascar, victime d'inondations. D'autres utilisations de ce type ont eu lieu dans le nord du Yémen et le Ghana.
C'est dans l'approvisionnement de la population du Liban que Flora a rencontré le plus grave. Dans le port de Jounieh au Liban, une roquette a touché le pont supérieur, faisant un tué. C'était la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que la Croix-Rouge allemande avait a déplorer une perte.
Flora fera sa dernière mission en 1984. Pour la direction de la Croix-Rouge, l'expérience n'avait pas été concluante. On abandonna donc ce type de navire polyvalent au profit de transports plus conventionnels et plus rapides.
En 1985, le navire a été vendu à Prakla-Seismos qui l'a utilisé comme navire de recherche en eau peu profonde. En 1987, le navire a été reconstruit et vendu à Curaçao. En 1990, il a été rebaptisé I. Flora.
En 1995, à Singapour, il est vendu à Panfoong expédition et rebaptisé Flore Sun. En 2001, il prend le nom de Hati Baik. En 2006, il est vendu à la casse au Bangladesh.
Un autre navire-hôpital portant le nom de Flora avait pris du service en août 1940 pour la Kriegsmarine. (voir l'article du samedi 7 décembre 2013 )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire