mardi 14 mai 2013

Le parcours héroïque du paquebot SS Chitral (1924) de la P&O



Le paquepot SS Chitral a été construit et motorisé en 1923-1924 au chantier Alexander Stephen and Sons de Glasgow. 
Longueur 166,72m, largeur 21,46m, tirant d'eau 9,25m. 13000 cv, deux hélices, 16 nœuds. 15248 gross, 8756 net, 10300 dwt. Lancé le 27 janvier 1925, vendu pour démolition le 15 avril 1953.
Il pouvait transporter 203 passagers de première classe et 103 de seconde. Avec ses sister-ships Cathay et Comorin, ils avaient été conçus pour le service australien de la compagnie et leur mise en service permit à la P and O de rétablir son service bimensuel. Ils furent utilisés néanmoins sur d'autres routes mais manquait de vitesse pour être qualifiés en bateaux postaux. Son voyage inaugural vers l'Australie, le 3 juillet 1925, le fit escaler à Marseille, Suez, Aden et Colombo.
Curiosité, en 1933, il transporte en morceaux la canonnière HMS Sandpiper de Southampton à Shanghaï pour le service sur le Yang Tse.
En 1935, il passe à plein temps sur la ligne de l'Extrême Orient de la P and O.

SS Chitral dans la Guerre

Le 30 août 1939, réquisitionné par l'Amirauté britannique, Chitral est converti dans son chantier d'origine en croiseur auxiliaire. Sa cheminée arrière est otée et sept canons de 6 pouces et  deux de 3 pouces sont installés. 
Il sera à Scapa Flow le 20 novembre 1939, aux côtés du HMS Royal Oak quand celui-ci est torpillé. Pendant une patrouille en mer du Nord, il capture le navire marchand Bertha Fisser et apprend l'approche des croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau. Le 23, il secoure dix naufragés du Rawalpindi (voir ce blog), un autre bateau de la P and O lui aussi transformé en croiseur auxiliaire, coulé par les croiseurs allemands qu'il avait signalés. 
En 1940, il effectue trois voyages pour transporter des troupes à Reykjavik afin de renforcer la garnison en Islande. Le 11 novembre, il participe aux recherches pour retrouver des survivants du croiseur Jervis Bay, coulé par l'Admiral Scheer.
De septembre 1941 à fin 1943, Chitral croise dans l'océan Indien. 
Le 10 avril 1944, il est libéré par l'Amirauté au profit des Américains qui le rééquipent en transport de troupe aux chantiers Maryland Dry Dock Company de Baltimore. Il y regagne sa seconde cheminée. Il commence ses rotations entre Baltimore et la Clyde avec des troupes américaines. 
Ce n'est que le 17 septembre 1947 qu'il est rendu à ses propriétaires qui le font rénover à Londres chez R and H Green and Silley Weir Ltd. Il récupère sa coque noire alors que la nouvelle couleur de P and O est le blanc. Son mât principal est oté et le pont arrière réaménagé. 
le 30 décembre 1948, Chitral retrouve sa ligne d'Australie en transportant 740 émigrants dans des conditions de confort spartiate. En 1950, il participe au rapatriement des Hollandais d'Indonésie.
En février 1953, lors de ce qui sera son dernier voyage vers l'Australie, des problèmes  mécaniques obligent à une conversion rapide en 36 heures de ses machines qui passent de quadruple à triple expansion. Il est rapatrié à Londres où il arrive pour la dernière fois le 22 mars 1953. Il est vendu pour démolition un mois plus tard à la compagnie British Iron and Steel Corp. qui le fera démanteler à Dalmuir.  

Chitral and her sisters Cathay and Comorin were designed for the Australian run, and their delivery enabled PandO to restore the fortnightly Australian mail schedule, but they were also used on other routes and lacked the reserves of speed really required by a mail steamer. As built she could carry 203 First Class and 103 Second Class passengers. 
03/07/1925: Left London on her maiden voyage to Australia via Marseilles, Suez, Aden, and Colombo. 
1933: Carried the (dismantled) gunboat HMS Sandpiper from Southampton to Shanghai for service on the Yangtse. 1935: Transferred full~time to UK/Far East service. 
30/08/1939: Requisitioned by the Admiralty for service as an armed merchant cruiser and converted by her builders. Her after funnel was removed and seven 6~inch and two 3~inch guns were fitted. 

14/10/1939: Working up at Scapa Flow when HMS Royal Oak was torpedoed. 

20/11/1939: While serving on the Northern Patrol received news from the captured German merchantman Bertha Fisser of the approach of the battlecruisers Scharnhorst and Gneisenau

23/11/1939: Rescued 10 survivors from Pand O’s Rawalpindi, also serving as an armed merchant cruiser, sunk by Scharnhorst and Gneisenau
09/1940: Made three trooping voyages to Reykjavik as part of the reinforcement of the garrison in Iceland. 
11/11/1940: Sent to search for survivors of the armed merchant cruiser Jervis Bay sunk by the German warship Admiral Scheer

09/1941: Transferred to the East Indies Fleet and remained in the Indian Ocean until the end of 1943. 
10/04/1944: Redelivered from Admiralty. Converted to a troopship by the Maryland Dry Dock Company, Baltimore, USA, during which her second funnel was replaced. 
14/09/1944: Left Baltimore for voyage New York-Clyde with US troops. 
17/09/1947: Returned to her owners and reconditioned in London by R and H Green and Silley Weir Ltd. She returned to her pre-war black hull and funnels, not adopting P and O’s newer white livery. Her mainmast was removed and her forward well was plated in. 

30/12/1948: Re-entered the Australian trade carrying 740 emigrants on outward journeys in extremely spartan conditions. 
1950: Assisted with the repatriation of Dutch nationals from Indonesia. 
02/1953: Last sailing for Australia beset by mechanical problems including enforced conversion from quadruple to triple expansion in 36 hours. 
22/03/1953: Arrived in London for the last time. 
02/04/1953: Sold for £167,500 to British Iron and Steel Corporation (Salvage) Ltd. Handed over for demolition to W H Arnott Young and Co Ltd, Dalmuir. 

from Clyde site