mercredi 20 mars 2013

ORP Orzeł, un sous-marin polonais dans la Seconde Guerre mondiale



Polska na Morzu 1939-1945 • niszczyciel ORP Piorun Pologne dans la seconde Guerre mondiale • destroyer ORP Piorun
Polska na Morzu 1939-1945 • 
niszczyciel ORP Garland 
Pologne dans la Seconde Guerre mondiale • destroyer ORP GarlandTimbres Coll. agence Adhémar
La poste polonaise a mis à l'honneur deux destroyers et un sous-marin polonais échappés sur trois timbres de 1970. ORP Piorun et ORP Garland sont entrés dans l'histoire comme escorte de nombreux convois et dans l'assistance aux débarquements alliés. (voir sur ce blog, cliquez ici). 
Polska na Morzu 1939-1945 • okret podwodny ORP Orzel Pologne dans la seconde Guerre mondiale • sous-marin ORP Orzel

Dans cette série de timbres Polska na Morzu 1939-1945, un troisième timbre présentait le sous-marin Orzel qui, lui aussi, avait pu rejoindre la Grande-Bretagne en s'enfuyant de Tallinn. Staline prendra prétexte de cette fuite pour remettre en cause la neutralité estonienne et obtenir des bases militaires.

La classe Orzeł est une courte série de sous-marins modernes construits aux Pays-Bas pour la marine polonaise dans les années 1930. Il devait initialement être construit au Royaume-Uni, mais l’Amirauté britannique déclara que la construction d’un sous-marin rapide allant à plus de 20 nœuds en surface était techniquement impossible. Déplacement 1100 / 1473 BRT, longueur 84m - Equipage 60 hommes - Armement 12 tubes torpille 21.7", un canon de 105mm, deux 40mm AA - Vitesse maximum 20 / 9 nœuds (surface/plongée)
Moteurs Diesels/Electrique - Puissance 4740 / 1100  (surface/plongée).
Les deux sous-marins commandés, l’ORP Orzeł et l’ORP Sęp (quatre étaient prévus), furent construits sur base de la classe O-19 hollandaise mais furent modifiés pour remplir le cahier des charges polonais pour un navire multi-rôles pouvant être utilisé dans les eaux peu profondes de la mer Baltique ainsi qu’en haute mer. Au début de la Seconde Guerre mondiale, ils étaient les sous-marins les plus modernes à disposition des Alliés.
Orzel participa brillamment à la campagne de Norvège.
Orzel fut payé par une souscription nationale, ce qui explique en partie sa célébrité en Pologne.