jeudi 7 février 2013

Le destroyer Coventry dans la guerre des Malouines

Nous avons déjà largement évoqué (cliquez ici) les conflits des Falklands (Malouines), dans l'Atlantique Sud. Voici quelques-uns des navires britanniques qui ont été impliqués dans la bataille contre les Argentins.


HMS CoventryCoulé dans une attaque de A-4 Skyhawks argentins le 25 mai 1982. (coll agence Adhémar)
Le destroyer britannique lance-missiles, de Type 42 classe Sheffield, HMS Coventry avait été construit au chantier Cammell Laird and Company Ltd de Birkenhead.
Longueur 125 m - Maître-bau 14,3 m - Tirant d'eau 5,8 m - Déplacement 4820 tonnes - Cogog turbines 2 arbres - Puissance 36 MW - Vitesse 30 nœuds

Armement : 2 lanceurs de missiles SeaDart, 1 canon de 4,5 pouces - Hélicoptère Westland Lynx HAS1 du 815e escadron - Equipage 287 hommes.


Coventry est mis en service le 10 novembre 1978 sous le commandement du C P O Burne à Portsmouth. Il est d'abord utilisé pour les essais et la mise au point du nouvel hélicoptère Lynx de Westland..
Son premier déploiement important date de septembre 1980 quand il est envoyé en Extrême-Orient avec Antrim et Alacrity. C'était la première fois depuis trente ans que des navires de guerre britanniques se rendaient en République populaire de Chine.
Sur la route de retour, Coventry est détourné vers le golfe Persique à cause du déclenchement  de la guerre Iran-Irak. Il y restera six semaines en patrouille jusqu'à l'arrivée de la force permanente Armilla composée de l'Ardent et l'Apollo. Les années suivantes, Coventry participe à diverses manœuvres locales. Durant l'Exercice Springtrain, en mars 1982, il se trouve près de Gibraltar. Il est alors choisi, avec d'autres bateaux de ces manœuvres annuelles, pour participer à la campagne des Malouines qui se prépare. On lui peint un Union flag sur le toit du pont et d'autres signes distinctifs afin d'éviter la confusion avec les destroyers de Type 42 que possède aussi la force navale argentine. 
Le 27 april, Coventry, en compagnie des Glamorgan, Glasgow, Arrow et Sheffield arrivent à la zone d'exclusion totale, un cordon de 200 miles autour des îles Falkland. Avec Sheffield et Glasgow, Coventry forment la force de protection aérienne du porte-avions qui arrive derrière eux mais avec la perte du Sheffield et les dommages infligés au Glasgow le 12 mai, il resta seul à remplir ce rôle dans l'attente de renforts. Dans un nouveau plan de défense, il fut mis en couple avec l'autre destroyer Type 22 restant, bien en avant de la flotte. Le 25 mai 1982, Coventry et Broadsword prirent position au nord-ouest du détroit de Falkland dans le but de détourner les attaques des navires de la baie de San Carlos. Si l'effet de surprise donna quelques bons résultats, les destroyers furent bientôt la cible de deux vagues d'assaut des A-4 Skyhawks argentins. Dans ce détroit, leurs armes étaient inopérantes, les avions à basse altitude se confondant avec la ligne de côte. HMS Coventry fut atteint par trois bombes juste au-dessus de la ligne de flotaison. En 20 minutes, le destroyer chavira et dut être abandonné. Il n'y eut que 170 survivants pris en charge par le HMS Broadsword.

Ces articles sur des navires de l'armada britannique réunie par Madame Thatcher pour la (re)conquête des îles Malouines (Falklands, Malvinas), est faite à partir des cartes postales de la série "Falklands Collection" qui «commémorait le premier anniversaire de la reconquête des îles occupées par les Argentins, 14 juin 1983.» (The Falklands collection, published for The king George's Fund for Sailors to commemorate the first anniversary of the recapture of the Falklands Islands from the Argentines, June 14, 1983). (coll agence Adhémar)