vendredi 8 février 2013

Le destroyer Broadsword dans la guerre des Malouines

Nous avons déjà largement évoqué (cliquez ici) les conflits des Falklands (Malouines), dans l'Atlantique Sud. Pour terminer provisoirement notre revue des navires britanniques qui ont été impliqués dans la bataille contre les Argentins, voici un troisième destroyers lanceur de missiles, le HMS Broadsword que nous avions déjà évoqué hier (cliquez ici) puisqu'il travaillait en couple avec le HMS Coventry, coulé dans une attaque de A-4 Skyhawks argentins. Notons que si les Britanniques ont reproché aux Français d'avoir entretenu les Exocets argentins, ils n'ont jamais rien dit aux Américains à propos des Skyhawks vendus à la junte militaire argentine!
HMS BroadswordTouché dans une attaque de A-4 Skyhawks argentins le 25 mai 1982, il sera réparé par le navire-atelier MSV Stena Seaspread (voir ce blog). Il est revendu au Brésil en 1995 et renommé Greenhalgh. (coll agence Adhémar)


Le destroyer britannique lance-missiles, de Type 22* classe Broadsword, HMS Broadsword avait été construit au chantier Yarrows Ltd sur la Clyde (près de Glasgow) et lancé le 12 mai 1976.
Longueur 131,2 m - Maître-bau 14,8 m - Tirant d'eau 6,1 m - Déplacement 4400 tonnes - Cogog turbines 2 arbres - 2 Rolls-Royce Olympus TM3B boost gas turbines (54,600 cv)
2 Rolls-Royce Tyne RM1C cruise gas turbines (9,700 shp) - Vitesse de croisière 18 nœuds, max 30 nœuds
Armement : 2 × 2 tubes lance torpilles pour Mk-46, 2 × 6 lanceurs GWS25 Seawolf SAM, 4 lanceurs Exocet SSM, 2 × 40 mm Bofors AA guns, 2 Oerlikon 20 mm 2 hélicoptères Westland Lynx MK8 du 815e escadron - Equipage 222 hommes.
*Cette classe de frégates, divisée en trois séries, comprendra 14 navires dont quatre dans cette Broadsword. On devait attribué un nom débutant par B à ces navires. Il y eut pourtant de notables exceptions, puisque deux d'entre-eux allaient porter les noms de Coventry et Sheffield, en mémoire des deux destroyers détruits par les Argentins dans la Guerre des Malouines.
En 1979, pendant ses essais, HMS Broadsword a été requis comme navire de commandement de l'importante mission de secours qui suivit les tempêtes frappant les concurrents de la course à la voile du Fastnet.
En 1982, impliqué dans le conflit des Malouines, il est en support du HMS Coventry. Un problème technique dans son système de missiles Sea Wolf, permet à deux Skyhawks argentins de couler ce dernier. HMS Broadsword, lui, fut atteint par une bombe qui traversa sa plateforme et mit hors d'état un hélicoptère avant d'aller exploser à l'extérieur du navire. Il porta alors secours à 170 marins du Coventry.
En 1993, HMS Broadsword participera à la guerre contre les Serbes dans la mer Adriatique. 
Il est retiré du service le 31 mars 1995 et vendu à la Marine brésilienne où il sera renommé Greenhalgh.


Ces articles sur des navires de l'armada britannique réunie par Madame Thatcher pour la (re)conquête des îles Malouines (Falklands, Malvinas), est faite à partir des cartes postales de la série "Falklands Collection" qui «commémorait le premier anniversaire de la reconquête des îles occupées par les Argentins, 14 juin 1983.» (The Falklands collection, published for The king George's Fund for Sailors to commemorate the first anniversary of the recapture of the Falklands Islands from the Argentines, June 14, 1983). (coll agence Adhémar)