lundi 1 octobre 2012

Cargos frigorifiques dans les coulisses des Falklands

Dans notre série d'articles sur quelques navires de soutien à l'armada britannique réunie par Madame Thatcher pour la (re)conquête des îles Malouines (Falklands, Malvinas), nous nous somes appuyés sur les cartes postales de la série "Falklands Collection" qui «commémorait le premier anniversaire de la reconquête des îles occupées par les Argentins, le 14 juin 1983.» (The Falklands collection, to commemorate the first anniversary of the recapture of the Falklands Islands from the Argentines, June 14, 1983). On voit, à travers la présentation de ces RFA et bateaux loués pour l'opération, combien la projection de la flotte britannique si loin de ses bases arrières les plus sures (les Falklands sont à plus de 11000 km de Gibraltar et à 6000km de la base avancée (sic) de l'île de l'Ascension!) a nécessité une logistique importante.

Voici deux cargos frigorifiques à usage multiple qui ont participé à l'opération "Corporate".
Le RFA Blue Rover (A270) a été construit en 1974 aux chantiers Swan Hunter. Ce navire de réapprovisionnement de 11522t en pleine charge, peut filer ses 18 nœuds. Les navires de ce type sont équipés de frigos et de réservoirs pouvant transporter du carburant aussi bien que de l'eau fraîche. 
Le RFA Blue Rover. (coll agence Adhémar)
Blue Rover a rejoint les Malouines en même temps que les premiers bâtiments de la force d'intervention. Il passe dix jours en South Georgia avant de rejoindre les Falklands et les eaux de San Carlos pour ravitailler les navires de combat et de soutien pendant les débarquements. Il reste sur place après la reddition des troupes argentines et ne revient à Portsmouth que le 17 juillet 1982.
Le MS Avelona Star. (coll agence Adhémar)



Le MS Avelona Star appartenait à la Blue Star Line. Ce cargo frigorifique de 11092t à pleine charge a été construit en 1975. C'est à Portsmouth, où il arrive le 31 mai 1982 en provenance de Sheerness, qu'il est doté d'une plate-forme pour hélicoptères. Le 10 juin, il part pour l'Atlantique sud où il restera cinq mois à distribuer le congelé de ses cales aux forces au combat. Il revient à Portsmouth le 29 novembre 1982.