lundi 24 septembre 2012

RFA Tidespring, dans les coulisses des Falklands

Dans un précédent article de ce blog, nous avions évoqué la guerre des Malouines (Falklands en anglais, Malvinas en argentin) à travers la présentation du Stena Seaspread, un cargo suédois loué pour la durée du conflit par la Grande-Bretagne de Mme Thatcher. Transformé en navire-atelier, il était intervenu pour la réparation de nombreux navires britanniques. Cet article a éveillé l'attention de lecteurs qui nous ont communiqué d'autres cartes postales de la série "Falklands Collection" qui «commémorait le premier anniversaire de la reconquête des îles occupées par les Argentins, le 14 juin 1983.»  (The Falklands collection, to commemorate the first anniversary of the recapture of the Falklands Islands from the Argentines, June 14, 1983)
Voici d'abord le RFA* Tidespring, autre navire-atelier et dépôt de carburant utilisé par la Royal Navy dans le conflit. 
*Royal Fleet auxiliary
Tidespring, tanker polyvalent, conçu pour affronter des conditions exrêmes (coll agence Adhémar)
Tidespring (A75) a été construit aux chantiers Hawthorne Leslie à Hebburn on Tyne. Il est lancé le 3 mai 1962 et entre en service le 18 janvier 1963. Il est l'un des deux de la classe Tides, navires spécialisés de 27400t conçus comme des tankers équipés de grandes zones de stockage, pouvant affronter des conditions extrêmes. Leur potentiel d'action est augmenté par le fait que ce sont les premiers RFA à posséder une aire d'atterrissage (50 par 70 pieds) pour hélicoptères et les hangars nécessaires. 
Après avoir servi d'assistance à la flotte britannique un peu partout dans le monde, de la Méditerranée à l'Australie, y compris dans des interventions humanitaires comme aux îles Rodrigues en avril 1972, Tidespring, est détourné le 2 avril 1982 à Gibraltar sur son chemin de retour pour être dirigé plein sud vers le zone de combat des Malouines. A Ascension, il embarque 87 Royal marines et deux hélicoptères de l'escadron 845 destinés à la reconquête de South Georgia. Au cours de cet assaut, les deux hélicoptères seront perdus.
Tidespring transporte ensuite 185 prisonniers argentins jusqu'à Ascension avant de revenir sur la zone de combat où il est ancré à San Carlos qu'il quittera le 29 juillet.