lundi 20 août 2012

Commémoration de la 250e année de la Loyd's List

En 1984, la commémoration de la 250e année d'édition de la Lloyd's List a donné lieu à l'émission d'une série de timbres par la poste de Nauru (Micronésie).
A l'origine de la Lloyd's List, on trouve… un cabaretier londonien. 
Edouard Lloyd tenait un établissement dans lequel se réunissaient les inscrits maritimes puis les assureurs, les armateurs et les courtiers. Pour retenir la clientèle, il eut l’idée d’afficher les mouvements de tous les bateaux. L’intérêt suscité fut tel qu’il édita, en 1696, les Lloyd's News puis, à l’usage des assureurs, la Lloyd's List, en 1734.
Les assureurs, armateurs, courtiers et inscrits maritimes londoniens prennent l'habitude de tenir leurs assises dans le cabaret d'Edouard qui devient leur club attitré au point qu’en 1727, les assureurs s’y constituent en société, prenant pour raison sociale le nom de Lloyd.
Le quotidien continue de paraître est il décerne des prix très convoités dans le monde maritime. 
"En 2011, le groupe français CMA-CGM a été désigné « Company of the Year » par le célèbre quotidien maritime anglais Lloyd's List." Voir Mer et Marine.


Sur ce timbre figure le SS Ocean Queen. (coll agence Adhémar)
Construit selon les spécifications de la 
Pacific Phosphate Company sous le numéro 760 auxchantiers W. Gray and Co. de West Hartlepool (grande-Bretagne) pour Jacob Christensen de Bergen (Norvège). Lancé le 8 décembre 1908.  Tonnage 3188,  338.0 x 43.6ft.  Vapeur à triple expansion, vitesse 11 nœuds. Terminé en février 1909.
SS Ocean Queen lors d'une escale à l'île Jarvis en 1909 pour l'installation d'une balise-phare historique rappelant la longue exploitation du guano par les Américains sur cet atoll de Micronésie. John T. Arundel, de la Pacific Phosphate Company à laquelle appartenait le bateau, participait à ce voyage inaugural du SS Ocean Queen avec sa fille Sydney qui prit ces photographies. ©National Archives of Australia
Sans doute peu de temps après ces photos, on pouvait lire dans le Clarence and Richmond Examiner (Nouvelle Galles du Sud) du samedi 9 octobre 1909: Sidney, vendredi. Ocean Queen, un moderne cargo mixte construit spécialement pour le commerce du phosphate dans le Pacifique s'est échoué. Le navire, plutôt récent, était arrivé ici à son voyage inaugural en mai en provenance des chantiers. Il revenait à Sydney par Ocean Island et Nauru, quand il heurta les rochers de Makatea dans l'archipel des Tuamoutou. Il n'y a pas eu de victime. Ocean Queen coûte 45000 livres.
En fait, le vapeur eut une panne de machine et le courant le poussa sur les récifs.