mercredi 2 mai 2012

Le paquebot Abda de la compagnie de navigation Paquet


Le paquebot Abda de la compagnie de navigation Paquet. Coll agence Adhémar

Abda, paquebot mixte de la Compagnie de navigation Paquet
4272 t. ; (4332 tjb.) 2704 tjn. ; 4000 tpl ; 122,52 m (lbt.), 116,4 x 13,7 m (119,5 (pp) x 13,7 m) 1 machine à vapeur quadruple expansion permettant 14 noeuds - 89 passagers de 1re, 71 de 2e, 64 de 3e et 720 hommes en entreponts.
Construit au chantier Royal Schelde, Flessingue, Pays-Bas pour le compte de N.V. Stoomvaart Maats Nederland, Amsterdam sous le nom de Koning Wilhem I. En 1913, racheté par la compagnie de navigation Paquet (Marseille) pour la ligne rapide du Maroc, il prend le nom d'Abda. Sister-ship du Chaouia et du Doukkala mais comme ce dernier avec une seule cheminée.

Du 18 octobre 1915 au 5 mars 1917, Abda est réquisitionné à Marseille et navigue en Méditerranée comme navire auxiliaire et transport de troupe.


Passagers à bord d'
Abda (ci-dessus) en rade de Casablanca (ci-dessous). © Ministère de la culture

«En mai 1918, commandant le patrouilleur Tourterelle sur les côtes d'Algérie, le lieutenant de vaisseau Thierry d'Argenlieu reçoit un témoignage de satisfaction pour avoir participé au renflouage du transport Abda.» Qu'était-il arrivé?
«Le 28 août 1928, après cinq ans de lutte contre les Français et les Espagnols dans la Guerre du Rif, Abd el Krim "El Khatabi" s´embarque avec ses frères à Casablanca à bord du paquebot Abda et sera emmené en exil à l´ile de la Réunion où il sera détenu durant 22 ans avant de s'évader. Il finira ses jours au Caire»
En septembre 1931, Abda est transféré de Marseille à La Seyne puis démoli début 1932 à Gênes, Italie.