vendredi 27 janvier 2012

Quatre décennies de bons et loyaux service du Dandolo (1878-1920)

Timbre commémoratif de la corazzata RN Enrico Dandolo qui, au jour de son lancement, était considérée comme le plus puissant*, le plus rapide** et plus cuirassé*** des bateaux de guerre de l'époque.
(coll agence Adhémar)
Contruits à l'arsenal militaire de La Spezia, sur plan de Benedetto Brin, directeur du génie naval, les deux sister-ships de la classe Caio Duillio n'eurent pour différence que l'absence de hangar pour torpilleur léger qui n'existait pas sur le Dandolo et le fait que seul ce dernier ait servi en temps de guerre. Terminé le 11 avril 1882, il est modernisé en 1894 et utilisé dans le conflit italo-turque de 1911-1912 à la protection des côtes de Sicile.

Corazzata Dandolo après modification de 1894.

Il jouera le même rôle en Adriatique pendant la Première Guerre mondiale et servira un moment de vaisseau amiral de la force navale sur les côtes de l'Albanie. A la fin du conflit, en novembre 1919, il devient le siège du commandement naval supérieur à Cattaro chargé de veiller à l'application des clauses de l'Armistice dans l'ancienne base austro-hongroise. Il est rayé des services le 4 juillet 1920.
11138t/12667t à pleine charge - Longueur hors-tout 109,2m -
largeur 19,7m - Tirant 8,8m -
8 chaudières charbon deux moteurs alternatifs à double expansion fournissant 7710 cv et permettant 15 nœuds de moyenne**. Autonomie de 2875 miles nautiques à 13 nœuds.
Equipage: 423 dont 26 officiers.
* 4 canons de 450mm en deux tourelles, 3 de 120mm, 2 de 75mm,
8 de 57mm, 22 de 37mm, 3 tubes lance-torpilles.
*** cuirasse maximale 550mm (verticale) 50+30mm (horizontal) 450mm (barbette) 400mm (rodonte) 350mm (tour)