vendredi 7 octobre 2011

7 octobre 1571, la flotte turque est détruite à Lépante


Le 7 octobre 1571, la flotte ottomane d'Ali Pacha, secondé par les corsaires Scirrocco et Euldj Ali, est anéantie dans le golfe de Lépante, en Grèce. C'est le point d'orgue d'une croisade organisée par le pape Pie V en vue de libérer Chypre que le sultan Sélim II venait de conquérir. La bataille, au large du golfe de Patras, met aux prises 213 galères espagnoles et vénitiennes et quelques 300 vaisseaux turcs. Cent mille hommes combattent dans chaque camp. Les chrétiens remportent une victoire complète.
Presque toutes les galères ennemies sont prises. L'amiral turc est fait prisonnier et décapité et 15000 captifs chrétiens sont libérés.
(le terme "chrétiens" est un peu abusif car les Turcs étaient alors les alliés de la "fille aînée de l'église" qu'était la France! ndlr)
Le héros de la journée est le prince Don Juan d'Autriche (26 ans), qui commande la flotte chrétienne. Il n'est autre que le bâtard de feu l'empereur Charles-Quint et le demi-frère du roi Philippe II d'Espagne.


Source: Hérodote


On considère généralement que Lépante, l'une des plus grandes batailles navales mondiales, comme ayant signé la fin des flottes de galères au profit de galions armés de canon.