dimanche 4 septembre 2011

Une autre vue de Brest en 1903.

J'ai envie de répéter pour Brest ce qui je disais hier pour Toulon. C'est avec un brin de nostalgie que je vous présente cette photo. Pourquoi faut il que nos ports de guerre aient perdu à la fois ce qui faisait leur âme et qu'ils aient subi la double peine en étant reconstruits de manière aussi vilaine?

Voici à nouveau la Penfeld vers 1903, ( une autre vue vous a déjà été présentée sur ce blog).
Le cuirassé Formidable vient de passer sous le pont national inauguré en 1861. Ce pont sera détruit en 1944 et remplacé par le pont levant de Recouvrance actuel inauguré en 1954. A droite, Brest même. A gauche, le quartier de Recouvrance et, au milieu, la Penfeld qui grouille de vie et de navires. Heureux temps! Le voilier sur la droite pourrait être l'aviso transport La Saône, école des gabiers; derrière l’hôpital maritime; à gauche les garde-côtes cuirassés Tonnerre et Fulminant, l'aviso torpilleur Fleurus, les bâtiments du 2e dépôt des équipages qui ont disparu pendant la guerre dominent Recouvrance, et au fond les ateliers du plateau des Capucins dominant la courbe de la Penfeld à cet endroit. Il ne reste pratiquement rien des bâtiments magnifiques en apparence, qui bordaient les rives de la Penfeld mais il faut mettre un bémol à mon enthousiasme, puisqu'il est dit, par ailleurs, qu'ils étaient insalubres.
Comme quoi, le pittoresque ne rime pas forcément avec le fonctionnel.

Caractéristique du cuirassé Formidable que l'on voit au premier plan:
Lancé à Lorient en 1885; en service en 1888; il sera comdamné en 1911.
Déplacement: 11910 t
dimensions: 102m x 21,24 m x 7,98 m
3 canons de 370 mm en barbettes
12anons de 140 mm en batteries
8 canons revolvers
6 tubes lance torpilles
ceinture cuirassée de 550mm
2 machines compound 3 cylindres; 12 chaudières; 8 320 cv; vitesse 15,2 n
Sister-ship à la mode du XIXe, c'est-à-dire mêmes caractéristiques générales mais silhouette assez différente: l'Amiral Baudin

Alain