mardi 9 août 2011

Le 29 juillet 1937, le cargo républicain espagnol Anduzt-Mendi est canonné par un sous-marin



Le 29 juillet 1937, le cargo républicain espagnol Anduzt-mendi est torpillé par un sous-marin au large du Grau-du-Roi. (photos source Forum Italie)

Dans Ouest-Eclair daté du lendemain, on pouvait lire : "Nimes, 30 juillet. — Le cargo espagnol Andutz Mendi, qui est le bateau gouvernemental incendié au large du Grau-du-Roi, avait un équipage de 34 personnes. Il ne transportait pas de réfugiés et avait une cargaison de charbon qui a aidé l'incendie à se propager. L'incendie a été circonscrit par les pêcheurs de Grau-du-Roi. Le bombardement a fait plusieurs morts. Deux cadavres ont été débarqués, celui d'un matelot qui a été décapité par un obus alors qu'il allait arborer le drapeau blanc, et celui du capitaine en second. Le gouvernail a été coupé par des projectiles et la chambre des machines atteinte. Parmi les disparus, on compte six officiers qui avaient pris place sur une chaloupe. Le cargo et les pétroliers La Valetta et Zorroza venaient de Barcelone."
L'attaque s'est produite en dehors des eaux territoriales françaises et aurait fait une vingtaine de victimes. L’épave du cargo dont seul l’avant était resté à peu près intact a été remorqué au port du Grau-du-Roi par des bateaux de pêche (Les trois frères, Le Petit Jésus et Capitaine Caboz) venus au secours des naufragés.
Le coupable de cette attaque est souvent présenté comme un sous-marin italien pirate. Il semblerait qu'il s'agisse bien d'un Italien de la classe Archimede (qui comprenait aussi Torricelli, ferraris et Galilei.). En fait, l'Archimede lui-même mais qui avait été cédé à la marine nationaliste espagnole et avait pris le nom de Generale Mola.


Passation de pouvoir du sous-marin Generale Mola ex-Archimede italien aux autorités navales espagnoles.