lundi 6 juin 2011

Les corvettes anti-sous-marines italiennes du type Gabbiano

C12 Procellaria en 1942.
Cette corvette sera coulée par mines le 31 janvier 1943.

C49 Sibilla en 1946. Elle sera rayée en 1973.

C50 Fenice en 1958. Elle sera rayée en 1965.

Je vous ai parlé il y a peu de temps, à propos de la corvette canadienne Sackville, des nombreuses corvettes anti-sous-marines du type Flower et dérivées, en service dans les marines britannique, canadienne, française, américaine, etc.
Ce qui est moins connu, c'est que les Italiens ont eu aussi mis sur cale un type de corvettes anti-sous-marines, pendant la seconde guerre mondiale; 60 unités de la classe Gabbiano, ont été mises sur cale de janvier 1942 à juillet 1943, portant à l'origine la marque de coque C11 à C70; les corvettes portant le nom d'animaux rapides ont été construites à Livourne; d'oiseaux à Gênes; d'insectes à Castellamare; d'armes anciennes à Venise, et de mythologie à Montfalcone. La construction de ces corvettes a été interrompue par l'armistice de septembre 1943, mais un certain nombre d'entre elles ont été achevées par les allemands durant l'occupation de l'Italie.
Ces corvettes déplaçaient: 670 tonnes; 737 tonnes en pleine charge
dimensions: 64,3 m x 8,71 m x 2,53 m
moteurs diesels Fiat de 3500 cv; 2 moteurs électriques pour l'approche silencieuse; vitesse 18 nœuds.
Armement:1 x 100 mm;7 x 20 mm; mortiers et grenadeurs (2 tubes lance torpilles sur certaines).
Elles étaient donc plus légères que les Flower britanniques, mais plus rapides et fort bien conçues.
24 ont été achevées avant l'armistice, par les italiens; parmi ceux ci 4 corvettes ont été coulées pendant la guerre.
18 ont été trouvées sur cale et terminées par les allemands après l'armistice; elles ont toutes été coulées au cours de la guerre.
16 n'ont pas été achevées, et ont été détruites sur cale.
2 corvettes trouvées inachevées à la Libération ont été terminées après la guerre; en conséquence; 22 corvettes sont donc restées en service fort longtemps; puisque la dernière d'entre elles, l'Ape à disparu de la flotte italienne seulement en 1980.
Alain