vendredi 24 juin 2011

Dans le port de Lorient au début du XXe siècle

Dans le port de Lorient au début du XXe siècle


Si une activité portuaire s'est lentement développée à l'ombre du fort du Blavet, on peut dater la naissance de Lorient de 1666, au moment où la compagnie des Indes (créée par Colbert en 1664) vient s’installer à Port-Louis. Le port prend sa véritable dimension lors de la création des chantiers navals du Faouëdic.

Lorient, successivement Lieu d'Orient, puis l'Orient, n'est d'abord qu'un lieu improvisé de construction, d'armement et de désarmement de navires. L'édification de logements des ouvriers et des marins sur la presqu'île du Faouëdic en fera une ville.

Dès 1687, la Marine royale s'y installe. A partir de 1734, la compagnie des Indes de Law y concentre toutes ses activités : armement et désarmement des navires, réparation et construction navales, vente annuelle des marchandises. De 1719 à 1770, la Royale y concentre toutes ses opérations. Entre 1730 et 1750, le port est remodelé par Gabriel (magasins et hôtel de ventes) et la ville est fortifiée en 1744. Remis au roi en 1770, Lorient tient son rang dans le grand commerce jusqu'en 1794. En 1909, l'arsenal s'adapte à la construction des grands navires.

Principale base opérationnelle des sous-marins allemands, la ville de Lorient est bombardée par les Alliés, détruite et évacuée en 1943. L'ancienne ville y disparaîtra.