jeudi 31 mars 2011

Haifa, ex-Ibrahim el Awal, ex-Mohamed Ali el Kebir, ex-Lin Fu, ex-Mendip… l'histoire compliquée d'un destroyer d'escorte britannique

Haifa, ex-Ibrahim el Awal, ex-Mohamed Ali el Kebir, ex-Lin Fu, ex-Mendip… l'histoire compliquée d'un destroyer d'escorte britannique.
 
Le destroyer d'escorte Mendip sous pavillon britannique
L'égyptien Ibrahim el Awal en 1955 

Le 31 octobre 1956, l'Ibrahim el Awal est capturé par les Israéliens 

Le Haifa sous pavillon israélien

Rien que par ses noms successifs ce navire affiche ses différentes vies.
Il s'agit à l'origine d'un des nombreux destroyers d'escorte britanniques du type Hunt, mis sur cale de 1939 à 1941 à 86 exemplaires en quatre séries, comportant des améliorations d'une série à l'autre notamment sur leur stabilité, et leur armement. La premier série auquel appartenait le Mendip dont nous suivront l'histoire, comportait 20 unités; elle fut suivie des Hunt II de 36 unités; du type Hunt III construits à 28 exemplaires; et du type Hunt IV, étudié par le chantier Thornycroft, comportant 2 unités. Les Hunt ont été conçus comme des destroyers économiques, destinés à assurer l'escorte des convois, et toutes les missions pour lesquels un destroyer d'escadre n'était pas indispensable.

Les destroyers du type Hunt I: déplaçaient 1000 tonnes; 1 360 tonnes en pleine charge.
Leurs dimensions: L. 82,90 m; l. 8,60 m; tirant d'eau moyen 2,40 m; ils étaient propulsés par des turbines à engrenages Parsons; 2 chaudières ; 2 hélices; puissance 19 000cv; vitesse 27 nœuds.
Armement: 4 canons de 102 mmAA en deux affûts doubles. 2 x 20 mmAA, mortiers et grenadeurs.
A l'origine les Hunt I devaient porter 6 canons de 102 mm, et 2 tubes lance-torpilles, mais des graves problèmes de stabilité ont imposé la réduction de l'armement; ces problèmes seront résolues par un léger élargissement de la coque sur les Hunt II et III qui pourront ainsi porter l'armement prévu initialement.
Equipage 146 h

Le Mendip est mis sur cale le 10 aout 1939, au chantier Swan Hunter de Walsend; il est lancé le 9 avril 1940, et entre en service le 12 octobre 1940. De son entrée en service à février 1943, il est affecté en mer du Nord, principalement à des missions d'escorte de convois. Il est transféré en Méditerranée de février 1943 à avril 1944, participant notamment aux opération du débarquement en Sicile et aux escortes de convois en Méditerranée. En mai 1944, il rentre en Grande-Bretagne, il participe alors aux opérations relatives au débarquement en Normandie, puis en novembre 1944, à des escortes de convois vers Anver. Il participe aussi à l'opération Deadlight (destruction de U Boots après la guerre).
Il est désarmé le 20 mai 1946. Vendu à la Chine nationaliste en 1947, il est renommé Lin Fu de janvier 1948 au 29 mai 1949, date à laquelle il est rendu par ceux ci aux Anglais. Après un bref passage dans la flotte d’Extrême Orient britannique, il est vendu à l'Egypte en novembre 1949. En Égypte, il prend le nom de Mohamed Ali el Kebir puis est renommé Ibrahim el Awal en 1951. Le 31 octobre 1956, il est capturé par les Israéliens, après avoir été endommagé par le tir de l'escorteur d'escadre français Kersaint lors de l'expédition franco-britannique de Suez, faisant suite à la nationalisation du canal de Suez par Nasser. Il est alors intégré dans la marine israélienne sous le nom de Haifa. Il sera désarmé en 1968, et sera coulé comme cible des missiles Gabriel en 1972.

Alain