lundi 31 mai 2010

Königin Wilhelmina traversant le canal de Suez

Königin Wilhelmina traversant le canal de Suez. (coll agence Adhémar)

Construit en 1896 aux chantiers De Schelde Maatchappij à Flessingue aux Pays-Bas, le paquebot mixte Königin Wilhelmina de la Nederland Line est mis en service en 1896 sur la ligne Hollande-Insulinde. Il est acheté en janvier 1912 par la compagnie de navigation Paquet (CNP) pour le service du Maroc et devient Chaouia. Il inaugure le service rapide Marseille - Tanger - Casablanca. C'est le premier navire à deux cheminées de la compagnie.

dimanche 30 mai 2010

Le cuirassé Jean-Bart en rade de Toulon

Le cuirassé Jean-Bart en rade de Toulon

Jean Bart et son jumeau Richelieu sont les unités les plus lourdes, les plus puissantes et les mieux armées construites par la marine nationale à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Ces deux cuirassés sont l'amélioration de leurs aînés, les croiseurs de bataille Dunkerque et Strasbourg, mais plus lourds, plus rapides, plus puisamment armés et, surtout, mieux protégés. Pour les caractéristiques techniques, voir Alabordache.

Derived from the Dunkerque class, Jean Bart (and her sister ship Richelieu) were designed to counter the threat of the heavy ships of the Italian Navy. Their speed, shielding, armament, and overall technology were state-of-the-art, but they had a rather unusual main battery armament arrangement with two 4-gun turrets to the bow and none to the stern. Jean Bart was laid down in December 1936, and she was launched on 6 March 1940. Barely 75% completed, her steam engines never having been worked before, she was taken of St. Nazaire's dry dock by Captain Ronach and steamed to Casablanca, Morocco, in June 1940 in order to escape the advance of the German army in France. Only one of her two 380 millimetres (15 in) main turrets had been installed by then. The second turret, with only two of its four naval guns, was loaded onto a cargo ship. This ship was torpedoed and sunk by a German U-Boat. Her 152 millimetres (6.0 in) secondary battery was also non-installed, and it was replaced by anti-aircraft guns. Like other French naval and military forces in North Africa, the Jean Bart was under the control of the Vichy French government. On 8 November 1942, during Operation Torch, the French fleet in Casablanca was attacked by American warships and warplanes from the aircraft carrier USS Ranger (CV-4). The Jean Bart went into a gunbattle with the battleship USS Massachusetts (BB-59). The Jean Bart suffered hits from several aerial bombs and 16 inch (406 mm) shells. On the 10th, the Jean Bart opened fire again onto the cruiser USS Augusta, much to the surprise of the American naval officers - who thought that the Jean Bart had been silenced by her heavy damage. This gunfire drew action from the warplanes of the USS Ranger, and the Jean Bart suffered two more hits by 500 lb bombs. These opened a leak in her hull, forcing her to be run aground by her Captain. Combat was over by that evening, and along with the rest of French forces in North Africa, she surrendered and then took sides with the Allies of the United States and the United Kingdom.
Soon, it was suggested that the Jean Bart be towed to the USA and completed there (her sistership, Richelieu, had already undergone a refitting there), but that proved to be impossible. The notion of converting the Jean Bart into an aircraft carrier were studied, but they were found to be impractical. For the next two years, the unfinished battleship remained stranded in Casablanca harbor. The Jean Bart returned to France in 1945, and she was completed in 1949, under an updated design influenced by lessons from experience with battleships in the previous war. The Jean Bart took her part in the Suez Canal Crisis off Egypt in 1956, but engaged in no ship-to-ship combat. She was put into reserve in 1957, and then she was decommissioned in 1961. The hulk of the Jean Bart was scrapped in 1969.


La construction de paquebots de vacances du syndicat est-allemand

La DDR (République démocratique allemande) avait émis cette série de quatre timbres commémorant la construction de navires de vacances (urlauberschiffes) destinés au syndicat (unique) FDGB. On voit ainsi la maquette de réalisation (ordonné par le congrès du parti), la mise en chantier à Wismar, puis en croisière devant les Stubbenkammer* et à Leningrad.
*Stubbenkammer est une ligne de falaises du parc national Jasmund, au nord-est de l'île de Rügen dans le Mecklenbourg.
Als Stubbenkammer wird die unmittelbare Umgebung des markanten Kreidefelsens Königsstuhl im Nationalpark Jasmund auf der Insel Rügen bezeichnet.
The Stubbenkammer is part of the Jasmund National Park, a nature reserve in the northeast of Rügen island in Mecklenburg-Vorpommern, Germany.

Il s'agissait peut-être du Fritz Heckert, lancé en 1961 au chantier Mathias Thesen de Wismar. Son port d'attache était Rostock. Il servit sous le nom de Gulf Fantasy à Dubaï de 1991 à 1999 puis fut détruit à Bombay.

Die MS Fritz Heckert war ein Urlauberschiff des FDGB. Sie wurde von 1959 bis 1961 auf der Mathias-Thesen-Werft in Wismar gebaut. Ihr Heimathafen war Rostock. Ab 1972 wurde sie als Wohnschiff genutzt und schließlich 1999 verschrottet.

Les joies de la croisière en DDR. Pour plus de clichés, voir le fonds des archives fédérales allemandes Das Bundesarchiv.


vendredi 28 mai 2010

La Bretagne et La Provence, sister-ships de la SGTM

La Bretagne est un paquebot transatlantique de la compagnie SGTM construit en 1951 à, Saint-Nazaire. D'une puissance de 20 000 tonneaux, il a été exploité sur la ligne France-Amérique du Sud en alternance avec son sister-ship La Provence. Roger Chapelet, peintre de la marine exécuta cette toile sur laquelle on peut lire les deux noms confondus. (coll. agence Adhémar)

SS Bretagne was an ocean liner launched on 20 July 1951 out of Saint-Nazaire; the second of two ships built for the Société Générale de Transport Maritimes (SGTM) which operated passenger lines out of Marseilles. Her sister ship Provence was launched a year earlier at Newcastle. Bretagne was constructed with three boilers and Provence with only two, making Provence less capable of increasing speed to counteract possible delays.

Navire-hôpital Saint-François d'Assise sur les bancs de Terre-Neuve

Saint-François-d'Assise passant devant un iceberg sur les bancs de Terre-Neuve. (collection agence Adhémar)
Nous avons déjà parlé des navires-hôpitaux officiant sur les lieux de pêche de Terre-Neuve. (voir notre blog). Voici deux nouvelles vues du Saint-François-d'Assise des œuvres de mer, au travail sur les bancs.

Le canal de Suez

«Sur ce canal sans relief, les cheminées des paquebots et cargos se dressent dans le désert». Les cartes postales du canal mettent en avant cet aspect, poétique certes, mais qui est souvent un véritable défi à identifier les bateaux de passage tant manquent les informations que l'on pourrait attendre pour satisfaire le ship-lover. Un lecteur avisé pourrait-il s'y coller? (pour information, le cargo à gauche ci-dessus porte un fanion à croix de Malte)

mardi 25 mai 2010

Médie II de compagnie Paquet

Médie II de compagnie Paquet (coll agence Adhémar)

Dans l'entre-deux-guerres, la compagnie Paquet exploitait la liaison Marseille-Dakar avec escales à Tanger et Casablanca. Ses paquebots sur cette ligne étaient Maréchal-Lyautey, Médie II, Chella, Koutoubia et Iréméthie II.

Formed in 1863 as Compagnie de Navigation Marocaine, the company traded initially to Morocco and in 1868 extended to the Canary Islands. Later routes were started to the Levant and Black Sea and in 1874 the company was renamed Compagnie de Navigation Arménienne et Marocaine. Routes were extended to French West Africa in 1908 and in 1913 the company was renamed Compagnie de Navigation Paquet. Heavily involved in trooping, they lost four ships during the Great War. The Black Sea route became less profitable and was abandoned in 1934 while trade to Morocco boomed. Most of the fleet was lost during the Second World War and new building commenced in 1946, but the cargo ships were progressively sold and air transport effectively killed off passenger traffic. In 1960 Paquet created the subsidiary Compagnie Francaise de Navigation for the Marseille - Israel service, and in 1964 absorbed the passenger liners of the Fabre Line. By 1970 all the passenger liners had either been sold or converted to cruise ships and in 1988 the company was taken over by Costa Lines.

Le Tréport, la jetée et un bateau à roues à aubes

Le Tréport, la jetée et un bateau à roues à aubes (collection Adhémar)
Vers 1913, serait-ce le bateau-promenade La Mouche ?

Le port de Saïgon au temps des colonies

Le port de Saïgon vers 1930 au temps des colonies
(coll. agence Adhémar)

samedi 22 mai 2010

Conférence sur la Cunard

Nous vous rappellons la tenue prochaine de la conférence du docteur Luc Watin-Augouard au musée de la Marine le 9 juin 2010. Notre ami y parlera du récent Queen Mary 2 de la Cunard et projettera un film réalisé par lui-même lors d'une traversée sur ce paquebot. Il y dédicacera son livre Cunard, les majestés de l'Atlantique et leurs concurrents (écrit en collaboration avec Gilles Barnichon et Daniel Hillion) qui vient de paraître aux éditions MDV Maîtres du Vent.

VENTE ARTCURIAL MAI 2010

Nous vous présentons aujourd'hui quelques clichés de l'exposition de la vente organisée par la galerie Artcurial à Paris les 23 & 24 mai et qui aura pour thème "Trois paquebots d'exception Mermoz - France - Normandie".






Enfin, nous ne pouvions omettre ce cliché de deux réalisations MDV, la demi-coque de Mermoz et l'aquarelle de J.P. Rémond "Mermoz au Spitzberg", qui sont également en vente :

vendredi 21 mai 2010

Paquebot Konig Albert

Paquebot König Albert (collection agence Adhémar)

König Albert (1899-1915), paquebot de 10640 tonnes, sorti des chantiers Vulcan de Stetin en 1899. Paquebot de la Norddeutscher Lloyd renommé Fernando Palaciano (1915-1923) puis Italia (1923-1929).

Croiseur léger néerlandais De Zeven Provincien

Croiseur De Zeven Provincien (coll agence Adhémar)
HMNLS De Zeven Provincien est mis sur cale aux chantiers Rotterdamse Droogdok Maatschappij de Rotterdam en mai 1939 sous le nom de Kijkduin. Il est rebaptisé Eendracht en 1940, De Ruyter en 1944 avant de recevoir son nom final en 1947. L'invasion allemande de mai 1940 arrêta ses travaux. Les allemands envisagèrent l'achèvement du navire, le rebaptisant pour l'occasion KH2 mais l'inertie des ouvriers et l'action de la résistance hollandaise fit qu'à la fin de la guerre le navire était toujours sur cale. Mis à l'eau le 22 août 1950, il fût admis au service actif en décembre 1953. Il servit comme croiseur léger jusqu'en mai 1962 date à laquelle la marine néerlandaise décida de les transformer en croiseur lance-missiles en installant un système antiaérien Terrier. Remis en service en 1964, il servit dans la marine néerlandaise jusqu'en août 1976 date à laquelle il fût vendu à la marine péruvienne et rebaptisé Aguire. Après une refonte menée aux Pays Bas jusqu'au 31 octobre 1977, le navire fût remis en service le 24 février 1978, arrivant à Callao (Lima) le 17 mai 1978.
Dans la marine péruvienne, Aguire privé de son système Terrier fût transformé en croiseur porte-hélicoptère et servit notament dans les manoeuvres annuelles Unitas. Du 7 août 1986 au 15 février 1988, il fût refondu aux Pays-Bas et rebaptisé provisoirement Almirante Grau.
Vieillissant, le navire fût désarmé le 21 mars 1999. De Zeven Provincien (sept provinces) fait référence à l'Union d'Utrecht (23 janvier 1579), la réunion des sept provinces calvinistes en rébellion contre l'Espagne catholique, réunion qui allait bientôt donné naissance aux Provinces-Unies. (source marine Forum)
The De Zeven Provinciën-class (also called Eendracht-class) is a class of light cruisers. They were built by Rotterdamsche Droogdok Maatschappij (RDM) and Wilton-Fijenoord for the Royal Netherlands Navy. The name De Zeven Provinciën refers to the seven provinces which formed the Dutch Republic in 1581.

Normandie entre au port

Voilà une photo de Normandie entrant au port, pas moins de trois paquebots sont repérables. Je ne sais rien de ce cliché. Quelqu'un pourrait-il identifier les bateaux présents ?
20 juillet : Juste derrière Normandie qui accoste au quai Joannés Couvert, on remarque le paquebot blanc si petit, Colombie. Le Paris est en cale sèche forme 7 et De Grasse dans le dock flottant. Ile-de-France attend son ordre de départ à la gare transatlantique. (source Le Havre photo)

jeudi 20 mai 2010

La vie à bord des cuirassés

Signaux à bord

Dans la série de vignettes publiée précédemment et montrant les cuirassés de la Grande Guerre, figuraient aussi ces trois vignettes présentant la vie à bord. (coll. agence Adhémar)
L'appareillage

Récréation à bord : la danse

La marine nationale de la Première guerre mondiale en vignette

Nous avions déjà publié en clin d'œil cette carte postale postée en 1917. Il s'agit en fait d'une carte à système, c'est-à-dire qu'en haut à gauche un dépliant présente de manière plus sérieuse les principaux cuirassés de La Royale dans un format timbre-poste. Voici les vignettes en question (très grandement élargies). (coll agence Adhémar)

Croiseur d'escadre Danton

Croiseur cuirassé Edgard-Quinet

Croiseur cuirassé Ernest-Renan

Cuirassé d'escadre Voltaire
Croiseur Cuirassé Waldec-Rousseau

Cuirassé d'escadre dreadnought Courbet

Ferry "La Vendée" (IMO 6908711)


© Agence Adhemar

Transbordeur construit en 1968 par les Chantiers & ateliers de La Perrière, à Lorient, pour le Conseil général de Vendée, placé en gérance à la compagnie Yeu - Continent. IMO 6908711

D'avril 1969 à fin 2005 : liaisons Fromentine - Port Joinville (île d'Yeu).

Selon la lettre d'informations "Bordeaux-port" d'octobre 2009 : Arrivé à Bordeaux en octobre 2009 "remorqué par un bâtiment de la Sté Thomas…, ce vénérable navire est entré dans les bassins à flot afin de se préparer à une nouvelle vie. Sous l’impulsion de trois passionnés, Emmanuel et Gauthier About et Frédéric Lebaupin, ce navire amarré au quai sud du bassin n°1, va subir une profonde transformation ; rebaptisé Le Ferry il proposera des espaces conviviaux équipés d’une technologie avancée pour devenir un lieu de création, d’échanges, de rencontres et de découvertes autour d’une certaine forme de Cinéma. Lounge et restaurant complèteront sa deuxième vie pour proposer un voyage immobile et en faire un lieu de référence incontournable de vie bordelaise. Il s’insère pleinement dans la stratégie de la restructuration du quartier de Bacalan et du réaménagement des bassins."

Mai 2010 : en cours de travaux à Bordeaux

mercredi 19 mai 2010

Queen Mary 2 en bouteille

Notre ami Miche Bardet nous signale sa réalisation d'un Queen Mary 2 en bouteille. Pour savoir comment il s'y prend, rendez-vous sur son site, c'est passionnant.

Le paquebot SS Independence de l'American Export Lines

Le paquebot SS Independence de l'American Export Lines (coll agence Adhémar)

«1000 passagers, filant 25 nœuds, complètement équipé en air conditionné. Independence est le plus récent et moderne des transatlantiques. L'un des plus rapides, avec son sister-ship SS Constitution, de la flotte marchande américaine. Il assure le service express New York-Italie-France»
Si on en croit le texte de la carte postale, en 1952, il faisait escale en Israël.
Mis sur cale en 1949 aux chantiers navals Bethlehem Steel Corporation de Quincy (Massachussetts), Independence a été construit pour American Export Line's qui l'a exploité entre New York et la Méditerranée. Le navire fut désarmé en 1968 puis racheté en 1974 pour en faire un navire de croisière. Renommé Oceanic Independence et refondu pour 950 passagers en classe unique, il est exploité deux ans avant d'être immobilisé à Hong Kong. En 1979, il est de nouveau transformé au Japon pour une capacité de 750 passagers. Basé à Honolulu, il croise pour le compte d'American Hawaï Cruises, qui rachète aussi Constitution, en 1982. Modernisé en 1994, Oceanic Independence réalise sa millième croisière en 1999. Il cessera d'être exploité en 2001 et transféré à San Francisco pour être désarmé.

1000 passengers - 25 knots - completely air-conditionned. Newest, most modern, smartest transatlantic passenger vessel. One of the fastest in american merchant marine. Sister-ship of SS Constitution. New York-Italy-France express service.

Built as SS Independence for American Export Lines in 1950 by Bethlehem Steel Corporation at Quincy, Mass, USA - 23,719 GRT - 682 x 88.9 feet - Twin screw, two sets of geared turbines from builders - 23 knots - 295 First Class passengers, 375 Cabin Class, 330 Tourist Class. Independence was the first of three (later scaled back to just two) proposed intermediate liners for American Export Line's (AEL) New York to Mediterranean passenger service. See Maritime Matters.

Embarquement à bord du paquebot Oravia à La Pallice

Embarquement à bord du paquebot Oravia à La Pallice(collection agence Adhémar)

«La Pallice, 16 juillet 1908… avant de quitter La Rochelle, nous avons voulu voir La Pallice qui n'en est qu'à 6 km. Ce port n'a rien de fameux sauf la station de torpilleurs…» Nous laissons bien entendu au signataire de la carte postale la responsabilité de son jugement!

Oravia appartient à la PSNC (Pacific Steam Navigation Company) de Liverpool, il appartient à la série des O (Oriana, Orita, Oronsa, Oropesa et Ortega). Il a été construit en 1897 aux chantiers Harland & Wolff, Belfast
Tous les quinze jours, un paquebot de la compagnie faisait escale à La Pallice, venant de Liverpool avant de rejoindre Valparaiso au Chili. Ses autres escales étaient La Corogne et Vigo (Espagne), Lisbonne (Portugal), St Vincent (Cap Vert), Bahia, Rio de Janeiro et Santos (Brésil), Montevideo (Uruguay), Port Stanley (Îles Malouines), Coronel et Talcahuano (Chili).
Pour en savoir plus sur La Pallice voir Delboca. Oravia s'échoua sur des rochers au large de Port Stanley aux Îles Malouines en novembre 1912.
La Pacific Steam Navigation Company (PSNC) a été fondée le 27 septembre 1838 par William Wheelwright (1798-1873) pour desservir la côte ouest de l'Amérique du sud.

Built: 1897 Harland & Wolff, Belfast. Hull: Steel, 3 decks Tonnage : 5,321g, 3.318n Dimensions: 421ft (128.32m) x 48ft 9in (14.86m) x 33ft (10.6m) Passengers : 70 1st, 104 2nd, 456 3rd Crew: 120 - 1897 : July 1 : Maiden Voyage to Valparaiso. The wreck of the PSNC vessel "Oravia" which struck the Billy Rocks outside Port Stanley and sank takes place in November 1912.

Formed in London in 1838, the Pacific Steam Navigation Company commenced operations on the West Coast of South America in 1840. In 1852 they were granted the British Government Mail contract to the area. In 1877 a joint P.S.N.Co-Orient Line service to Australia was started and lasted until 1905 when P.S.N.Co sold their Australian route interests to Royal Mail S.P.Co. In 1910 P.S.N.Co itself, was taken over by Royal Mail S.P.Co but continued to operate as a separate company within the group, although ships were often transferred between the two companies. In 1931 the Royal Mail group collapsed, but P.S.N.Co was allowed to continue operations under the control of it's creditors until it discharged it's financial obligations. In 1938 Royal Mail (now Royal Mail Lines) again took control of P.S.N.Co but again kept the two organisations separate. Furness Withy took over the Royal Mail / PSNC group in 1965 and ships were frequently switched between different companies within the group. By 1984 the name of Pacific Steam Navigation Co disappeared into Furness Withy Shipping.

mardi 18 mai 2010

Les dents de la mer : Gibraltar fête les bateaux de passage

Gibraltar a émis plusieurs séries de timbres représentant des navires de la Seconde Guerre mondiale qui servirent en Méditerranée et passèrent près du Rocher. Celle-ci, de 1994, est dessinée et gravée par D. Miller et Cartor.

- HMS Penelope. croiseur léger de la classe Arethuse. Il a fait la plus grande partie de son service en Méditerranée pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut engagé à plusieurs reprises dans de rudes combats pendant lesquels il reçut tant de trous dans sa coque qu'il fut surnommé HMS Pepperpot (HMS Poivrier). Le 18 février 1944, le croiseur quitte Naples pour la zone d'Anzio quand il est torpillé par le sous-marin allemand U -410. Il y eu 206 survivants d'un équipage de 415 marins.
- HMS Penelope was an Arethusa-class light cruiser of the Royal Navy. She was built by Harland & Wolff (Belfast, Northern Ireland), with the keel being laid down on 30 May 1934. Penelope and her sister Aurora were assigned to form the core of Force K based at Malta, and departed Scapa Flow on 12 October 1941, arriving in Malta on 21 October. At one stage, while with Force "K", she was holed so many times by bomb fragments that she acquired the nickname HMS Pepperpot. On 18 February 1944, Penelope was leaving Naples to return to Anzio area when she was torpedoed by the German submarine U-410.

-HMS Warspite. Mis en service en 1913, ce croiseur de la classe Queen Elizabeth portait l'un des noms les plus prestigieux de la Royal Navy qui connut huit autres Warspite. Héro des deux Guerres mondiales, il reçut dans la Seconde le surnom de The Grand Old Lady. Il participa au débarquement de Normandie pendant lequel il prit de sérieux coups qui ne l'empéchèrent pas de terminer la guerre glorieusement. Ce dont la nation lui fut peu reconnaissante puisqu'un projet de musée fut abandonné et que la "Grande vieille Dame" partit à la démolition en 1946.
-HMS Warspite was a Queen Elizabeth-class battleship of the British Royal Navy. She was launched on 26 November 1913 at Devonport Royal Dockyard. Her name was, and is, one of the most famous and glamorous in the Royal Navy (Nine ships have been named HMS Warspite). During World War II, Warspite gained the nickname "The Grand Old Lady". On 6 June 1944, Warspite took part in the Normandy Landings as part of the Eastern Task Force. The Admiralty approved Warspite for scrapping in July 1946.

- USS McLanahan était un destroyer de classe Benson de la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Mis en service le 2 septembre 1942, il servit principalement en Méditerranée. Il a été retiré du service en 1971.
- USS McLanahan was a Benson-class destroyer in the United States Navy during World War II. She was laid down 29 May 1941 by the Bethlehem Steel Corporation, San Pedro, California. After several coastal convoys, she departed on her first transatlantic convoy, to Algeria, 28 April 1943. Her last assignment took her to Gibraltar, where, for the remainder of the war in Europe, the destroyer patrolled the Mediterranean approaches as far south as Casablanca. She was struck from the Naval Vessel Register on 1 July 1971 and scrapped in 1974.

-HNLMS Isaac Sweers est un destroyer de la marine royale néerlandaise de la classe Gerard Callenburgh. Il a été lancé le 16 mars 1940 et évacué après l'invasion allemande des Pays-Bas.
Terminé en Grande-Bretagne avec un armement plus léger que celui initialement prévu, il participe le 13 décembre 1941, en Méditerranée, à la destruction des deux croiseurs italiens Alberico da Barbiano et Alberto da Giussano près du cap Bon. Le 13 novembre 1942, pendant l'opération Torch, il est doublement torpillé par le sous-marin U-431. Il coule perdant 108 de ses 194 membres d'équipage.
-HNLMS Isaac Sweers was Gerard Callenburgh class destroyer of the Royal Netherlands Navy. The ship was launched on 16 March 1940 and the unfinished ship was evacuated to England after the German invasion of the Netherlands. She was next completed in the Great Britain, with six British 4 inch dual purpose guns instead of planned five 120 mm guns. The ship was modern for her time, she was fast and had two fully stabilised 40 mm Bofors AA-guns, each with its own "Hazemeyer" fire control. Isaac Sweers was part of the Allied flotilla of destroyers which torpedoed an sank the Italian cruisers Alberico da Barbiano and Alberto da Giussano on December 13 1941, near Cape Bon. On 13 November 1942, during Operation Torch, Isaac Sweers was hit by two torpedoes from the German submarine U-431. She sank with the loss of 108 of her 194 men.

lundi 17 mai 2010

Le train-ferry Saint-Germain dans le sas de l'écluse Wattier à Dunkerque

Le train-ferry Saint-Germain dans le sas de l'écluse Wattier à Dunkerque. (collection agence Adhémar)

Le ferry Saint-Germain a été construit en 1951 au Danemark l'année où le service trans-Manche passait entre les mains de la SNCF. Il servit sur la lignes Dunkerque-Douvres et occasionnellement sur Dunkerque-Harwich et Calais-Douvre. Il fut brièvement chartérisé par Townsend. Sorti en 1988, il fut démoli en Inde.
Saint-Germain was built at Helsingør Skibs og Maskinbyggeri, Helsingor, Denmark, in 1951. She entered service in train ferry services between Dunkerque and Dover. She also operated Dunkerque-Harwich and Dover-Calais on occasions, including brief charter to Townsend. She was withdrawn in 1988 and scrapped in India.

Le quatre-cheminées Kronprinz Wilhelm

Le quatre-cheminées Kronprinz Wilhelm (1901), de la Norddeutscher Lloyd, passant le phare de Rothesand, construit en 1884-1885 à l'entrée de Bremerhaven, le grand port du nord de l'Allemagne. (collection agence Adhémar)
Schnelld. Kronprinz Wilhelm den Rothesand Leuchtturm passirend.
Kronprinz Wilhelm passing the remarkable Rothesand Leuchtturm (lighthouse), erected 1884-1885 at the entrance to the port of Bremerhaven.