mardi 14 décembre 2010

Le port de Bordeaux pendant la Première Guerre mondiale

Débarquement des bateaux venant d'Amérique pendant la guerre 1914-1918 sur le quai Bacalan.
Unloading of ships coming from America during the war 1914-1918 (quay bacalan).

Pendant la Première Guerre mondiale, Paris étant menacée par l’avancée des armées allemandes, le gouvernement français se replie vers Bordeaux de septembre à décembre 1914. La ville connaît alors une certaine prospérité grâce aux usines d’armement. La situation géographique de son port fait de Bordeaux l’une des bases de ravitaillement du pays. Les travaux d’équipement qui en découlent prennent une nouvelle dimension avec l’entrée en guerre des États-Unis en 1917 et le choix du port de Bassens comme base de transport et de ravitaillement des troupes américaines. Le port de Bordeaux, puis l’armée américaine ont choisi Bassens pour des raisons géographiques. A ce niveau de la Garonne, le site peut accueillir des installations portuaires en eaux profondes. De plus, l’activité principale de Bassens en 1915 est la viticulture. Sur de ces terres agricoles, il y a toute la place nécessaire pour développer des infrastructures lourdes. En 1918, plus d'un million de Sammies, les soldats américains, ont transité à Bassens.