vendredi 8 octobre 2010

La courte vie du navire-école Comte de Smet de Naeyer I

Le navire-école Comte de Smet de Naeyer I au quai Van Dyck à Anvers.
Le voilier-école belge Comte de Smet de Naeyer I sombra le 19 avril 1906 dans le nord du golfe de Gascogne après six jours de mer depuis un départ de Flessingue. Les naufragés furent recueillis par le quatre-mâts Dunkerque, beau voilier de la compagnie A.D. Bordes de Dunkerque sous le commandement du capitaine Augustin Morfouace. Dunkerque venait du Chili et faisait route pour Falmouth pour ordres. Vers 17h, 26 rescapés y furent recueillis.
A bord du voilier-école, le commandant Fourcault et les officiers mirent tout en œuvre pour sauver le navire, mais on ne découvrit pas la voie d'eau mystérieuse. Les pompes à main ne parvinrent pas à empêcher l'eau de monter de manière angoissante. On ne réussit pas à actionner les pompes à vapeur. Le 19 avril 1906, le capitaine Fourcault annonça à l'équipage épuisé que le navire sombrait. Les chaloupes furent mises à l'eau, mais dans la tension de cet instant fatal, elles chavirèrent l'une après l'autre.
Seul le canot de sauvetage n° 4 pu déborder avec 22 hommes à bord pour recueillir ensuite un matelot et un cadet. Et, au moment de s'écarter du navire, les hommes du canot aperçurent deux têtes d'hommes à la surface de la mer. C'était les 1er et 2e lieutenants qui furent ainsi, in-extremis, les deux seuls rescapés de l'Etat-Major du navire-école.



Pour plus d'informations, voir l'excellent site Marine belge.