vendredi 17 septembre 2010

Bateaux des bords du Tage dans les années cinquante

«Sur le Tage voguent de grands navires, il y navigue encore, pour ceux qui voient en tout ce qui n'est pas, le souvenir des nefs…»
(Fernando Pesoa)

Sur ce cliché de l'agence Roger-Viollet, on distingue effectivement de grands navires. Le seul repérable est, à droite, le cargo Ambrizete, de 5471 tonnes, construit en 1949 pour la Companhia nacional de Navegaçào de Lisbonne. Compagnie reprise en 1972 par la Sociedade geral de Comercio qui fera faillite en 1985. Ambrizete sera mis à la ferraille en 1973.