mercredi 8 septembre 2010

8 septembre 1943 L'armistice de Cassibile et la reddition de la flotte italienne.

Cuirassé ROMA
9 septembre 1943 la fin du ROMA touché par des bombes radio guidées allemandes(photos collection Alain V)


8 septembre 1943 Suite à l'armistice de cassibile,la flotte italienne se rend aux alliés.

L'armistice signé le 3 septembre 1943 secrètement entre les représentant du Maréchal Badoglio et du Général Eisenhower est la conséquence des désastres militaires italiens; et du remplacement de Mussolini par Badoglio, le 25 juillet 1943.
Il met fin à la guerre des Italiens contre les alliés.
Cet accord est officialisé et complété le 8 septembre 1943, il prévoit notamment la reddition de la flotte italienne.
Celle ci doit quitter ses bases de Gênes, La Spezia et Tarente pour rejoindre Les îles La Maddalena au nord est de la Sardaigne;l'amiral Bergamini est à bord du ROMA cuirassé du type LITTORIO de 35 000 tonnes, le plus récent et le plus puissant cuirassé italien, lancé le 9 juin 1940, il est en service depuis le 14 juin 1942,le ROMA est armé de 9 canons de 380 mm et 12 canons de 152mm.
L'amiral italien est informé in extremis de l'occupation des îles La Maddalena par les allemands, qui espèrent s'emparer de ses navires ;l'escadre italienne est détournée sur Bone en Algérie.
Le 9 septembre des bombardiers Dornier allemands basés à Istres transportant des nouvelles bombes radio guidées FX1400 Fritz X attaquent la flotte italienne en route pour rejoindre les Alliés; une bombe toucha le cuirassé ITALIA à la proue ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre sa route.
A la deuxième attaque le navire amiral le cuirassé ROMA est touché par deux bombes Fritz ; une perça le pont blindé et explosa sous la flottaison en détruisant la turbine tribord,la seconde explosa entre la deuxième tourelle de 380 mm et la tour de commandement projetant la tourelle par dessus bord, et forçant le navire à stopper,il explosa et coula perdant 1552 hommes dont l'amiral Bergamini sur un équipage de 2000 hommes.
L'escadre commandée désormais par l'amiral Oliva portant sa marque sur le croiseur Eugenio di Savoia entre à la Valette à Malte; ou est également arrivée la flotte basée à Tarente. Et ou arrivera le 11 septembre le cuirassé Guilio Cesare.
Pour la plus grosse partie de la flotte italienne la guerre se poursuit désormais aux cotés des Alliés.
Ceux ci vont pouvoir accentuer leur offensive vers l'italie continentale occupée par les allemands et leur allié Mussolini, qu'ils ont délivrés et qui a formé un gouvernement fascite à Vérone.
Mussolini ne dispose que d'une toute petite partie de la flotte italienne, dont le cuirassé ancien Conte di Cavour en cours de réparation après avoir été coulé à Tarente le 12 novembre 1940 par les anglais et qui ne sera jamais remis en service.
Alain