mercredi 1 septembre 2010

1er septembre 1939,Le cuirassé allemand SCHLESWIG-HOLSTEIN ouvre le feu sur Danzig; ainsi débute la seconde guerre mondiale.

Le cuirassé SCHLESWIG-HOLSTEIN tire sur Westerplatte(photo collection Alain V)

Le premier septembre 1939, à 5 h 47,le vieux cuirassé allemand, SCHLESWIG-HOLSTEIN ouvre le feu, à tir tendu, sur les positions polonaises de la garnison de la Westerplatte.

Au cours de cette journée, le SCHLESWIG-HOLSTEIN va tirer 112 obus de 280mm; 425 de 150 mm; et 355 de 88mm, sur Westerplatte dans la zone libre de Danzig, et également sur le port de Gdynia.
Le SCHLESWIG-HOLSTEIN utilisé pour cette première attaque allemande, était un vieux cuirassé, antérieur à la première guerre mondiale; un pré-dreadnought du type Deutschland. Lancé en 1906 il est entré en service en 1908; c'est un des navires que la marine allemande avait été autorisée à conserver lors du Traité de Versailles.
Refondu en 1926 il a été utilisé dans l'entre deux guerres comme navire école.
D'un déplacement de 12 300 tonnes; d'une longueur de 125,9 mètres,largeur 22,2 mètres
puissance 18 000 cv,vitesse 18 noeuds
Armement: 4 canons de 280 mm
10 canons de 150 mm
4canons de 88mm
4 mitrailleuses
Équipage :725 hommes
Il sera bombardé et coulé à Gdynia le 21 mars 1945;et son épave démolie de 1950 à 1956.

Depuis le Traité de Versailles et la Convention de Paris du 9 novembre 1920,Danzig est" ville libre" rattachée administrativement à la Pologne, à laquelle elle est reliée par un corridor qui offre au nouvel état polonais, un accès à une étroite bande de territoire sur la Baltique.
Les polonais créent sur ce territoire, un port moderne Gdynia.

Les allemands doivent traverser ce corridor pour rejoindre la Prusse Orientale; dès l'arrivée au pouvoir des nazis, ceux ci provoquent des incidents avec les polonais, les derniers incidents sont relatifs aux fonctionnaires en mission dans la ville libre de Danzig; il s'agit bien entendu de prétextes, pour envenimer la situation et provoquer la Pologne.

Le pacte germano-soviétique signé le 24 août 1939 donne les mains libres à Hitler pour attaquer la Pologne.

Les gouvernements britanniques et français envoient un ultimatum, aux autorités allemandes les sommant de suspendre leur attaque sur la Pologne; ultimatum repoussé par les allemands.

La marine polonaise intervient rapidement; les navires GRYF et MEWA quittent Gdynia pour mouiller des mines lorsqu'ils sont attaqués par la Luftwaffe. Le torpilleur polonais Mazur est coulé dans le port de Gdynia le 2 septembre.

Le 3 septembre; la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre au Reich.
Alain