mercredi 23 juin 2010

La paquebot Olympic de la White star arrive à New York

Le paquebot Olympic de la White Star arrivant à New York.

Au début du vingtième siècle, la White Star Line est une des plus importantes compagnies maritimes du monde. Fondée au XIXe siècle par Thomas Ismay, cette entreprise britannique est devenue américaine en 1904 quand Joseph Bruce Ismay, fils aîné du fondateur, vend la compagnie à l'International Mercantile Maritime de J. Pierpont Morgan. Bruce Ismay, resté directeur de la White Star Line, compte bien gagner la bataille de l'Atlantique.
En 1907, avec Lord James Pirrie (patron des chantiers Harland & Wolff), il projette donc de mettre en service, de 1911 à 1914, trois gigantesques quatre-cheminées: Olympic, Titanic et Gigantic (qui s’appellera finalement Britannic). Logiquement, comme par le passé, leur construction est confiée à la Harland & Wolff de Queen Island, près de Belfast (Irlande du Nord). Fondée en 1847, cette entreprise, qui emploie plus de 14,000 personnes, peut fabriquer huit navires à la fois. C'est le plus grand chantier naval du monde. Les plans des trois paquebots sont dessinés par son équipe d'ingénieurs, dirigée par Thomas Andrews.