mardi 11 mai 2010

La flotte anglaise à l'affût de l'ennemi

Quelques unités britanniques en mer du Nord

Comme en contrepoint à notre article paru sur ce blog et intitulé La flotte allemande se met à l'abri dans le canal de Kiel, cet article de l'hebdomadaire Le Miroir du 18 mars 1917 met à l'honneur «La grande flotte britannique, considérablement renforcée depuis le début des hostilités, fait peu parler d'elle mais, constamment aux aguets, elle se tient prête à foncer sur les escadres ennemies dès que celles-ci sortiront du repaire où les retient la peur d'un engagement en haute mer. Voici quelques-unes des unités montant la garde devant la côte est de l'Angleterre. Au-dessous, dans un port anglais, un embarquement d'obus à bord du croiseur cuirassé Lion* qui a déjà pris part à plusieurs combats.»

* HMS Lion
, cuirassé lancé en 1910 et vendu en 1924. Fait partie de la série Super-Dreadnought sortie de 1910 à 1945. Le HMS Lion était un croiseur de bataille de la Royal Navy et le premier navire de sa classe qui n'aura qu'un sister-ship, Princess royal. Ils étaient surnommés Splendids Cats (Les chats splendides). Amélioration de la classe Indefatigable en termes de rapidité, d'armement et de blindage, les navires de cette classe était une réponse à la classe Moltke allemande.

HMS Lion was a battlecruiser of the Royal Navy, the lead ship of her class, which were nicknamed the "Splendid Cats". They were significant improvements over their predecessors of the Indefatigable class in terms of speed, armament and armour. The Lion-class ships were 2 knots (3.7 km/h; 2.3 mph) faster, exchanged the 12-inch (305 mm) guns of the older ships for the same number of 13.5-inch (343 mm) guns, and had a waterline belt 9 inches (229 mm) thick versus the 6 inches (152 mm) of the Indefatigables. This was in response to the first German battlecruisers, the Moltke class, which were very much larger and more powerful than the first British battlecruisers, the Invincible class.