mardi 20 avril 2010

Une cabine de deuxième classe à bord du paquebot Paris de la CGT


Une cabine de deuxième classe à bord du paquebot Paris de la CGT (collection agence Adhémar)


Paris est très proche du paquebot France de 1912. Fleuron de la Compagnie générale transatlantique (CGT), sa carrière de 18 ans se fait pourtant dans l'ombre de ce dernier et d'Île-de-France mis en service en 1927. Paris brûlera dans le port du Havre le 18 avril 1939.
L'intérieur du paquebot était très luxueux, décoré dans le style Art nouveau. Ses installations diverses et luxueuses lui valurent le surnom d'«aristocrate de l'Atlantique» auprès des riches américains. Le navire est pourvu d'une salle de cinéma, d'un dancing, d'un café en plein air et d'une longue promenade. Dans les cabines, des fenêtres carrées avaient remplacé les hublots et des téléphones équipaient les cabines de première classe.