mardi 13 avril 2010

Sidi-Ferruch, paquebot mixte "moutonnier" de la SGTM

Sidi-Ferruch, paquebot mixte de la SGTM (Société générale de transports maritimes à vapeur) en service sur les lignes de l'Algérie (collection agence Adhémar)

Le paquebot mixte Sidi-Ferruch a été construit aux Ateliers et chantiers de Bretagne à Nantes et lancé le 14 mai 1949. Il a deux sister-ships, Azemmour et Azrou, en plus de Djebel Dira très voisin. Equipé de quatre cales, Sidi-Ferruch peut transporter 6000 moutons (sic) et 128 passagers. Il est armé par la Société générale de transports maritimes de Marseille. Son histoire est étroitement liée à la fin de la présence française en Algérie. Rebaptisé Médoc par la marine nationale qui l'a acheté, il est transformé à Brest en 1964 (logement pour 250 personnes, teugue prolongée). Il est armé en avril 1965 et quitte Brest le 5 juin pour le Pacifique. Il est à Bordeaux du 6 juillet 1967 au 8 janvier 1968 pour carénage aux chantiers France-Gironde, puis rejoint Papeete le 24 février 1968. Basé successivement à Fangataufa et à Mururoa, il fait toutes les campagnes de tirs atomiques avant d'être désarmé en 1972. Devenu Q 509, il est coulé comme cible le 7 septembre 1972.