lundi 29 mars 2010

Les farces de Kerkadec et d'Yvon Pescadou à bord de La Melpomène

Kerkabec et Yvon Pescadou sont des farceurs, héros de belles pages publiées dans Le petit journal illustré de la Jeunesse. Celle-ci, parue en 1908, apporte une conclusion à une succession de blagues et d'avanies dont ils se rendirent coupables.

Image 1 : raconter toutes les farces qu'imaginèrent ces deux pendards de Kerkabec et Pescadou serait chose impossible. N'eurent-ils pas l'idée, un soir, de ligoter un douanier dans sa guérite et de le suspendre à la balustrade d'un pont ?
Image 2 : N'imaginèrent-ils pas encore de faire rouler sur une rue en pente des voitures de déménagements ?
Image 3 : Mais tout a une fin, et l'heure sonna pour les terribles farceurs de rentrer à bord de la Melpomène*. Quel ne fut pas leur étonnement de voir toute la frégate pavoisée et d'être accueillis par des salves d'artillerie ?
Image 4 : Tout ce joyeux branle-bas n'était pas en l'honneur des deux chenapans. Au contraire, le commandant les fit comparaître devant lui et leur dit d'un ton sévère :
Image 5 : Ah! ah! mes gaillards, j'en ai appris de belles sur votre compte, et j'ai bonne envie de vous envoyer coucher à fond de cale, les fers au pied.
Image 6 : … Mais nous venons de recevoir la nouvelle d'une glorieuse victoire : l'armée française a pris Sébastopol**, et, à cette occasion, toutes les punitions sont levées. Il y a fête à bord : allez vous réconcilier avec vos amis gendarmes, que nous avons recueillis sur la bouée où vous les aviez abandonnés.

*La frégate La Melpomène, construite à Rochefort en 1883. Elle était navire-école des gabiers. En 1893, elle embarque les éléves de la marine marchande jusqu'en 1904. Elle servit ensuite à divers usages et a été détruite à Lorient en 1940.
C’est la dernière frégate « pure » de la Marine nationale. Elle est issue d’un projet de frégate d’instruction de 1883. Cette frégate porte 1768 m² de toile. La grand’voile fait 312 m², le grand hunier 299 m², le grand foc 186 m², la brigantine 191m². La Melpomène fait 53m de long sur 14m au mètre-bau. Son tirant d’eau est de 6,75m. Le grand-mât fait plus de 50m. Elle déplace 2000 tonnes. Plus de détails…

** Le siège de Sébastopol est l'épisode principal de la Guerre de Crimée. Pénible et meurtrier, il dura onze mois, du 9 octobre 1854 au 8 septembre 1855. (Wikipedia)