jeudi 11 mars 2010

Asie des Chargeurs réunis

Asie de la compagnie des Chargeurs réunis, réquisitionné
comme navire-hôpital et transport de troupes du 21 décembre 1916 au 21 juin 1918

(collection
Adhémar)

Ce paquebot de la compagnie des Chargeurs réunis a vécu une carrière longue et mouvementée. Asie a été construit en moins de deux mois aux Ateliers et Chantiers de France à Dunkerque. C'était en 1914! Il est mis à flot le 12 février 1914
Caractéristiques : 9 058 t ; 7 500 cv ; 139,10 x 17,06 m ; 2 cheminées ; 2 hélices ; 2 machines à triple expansion ; 7 chaudières cylindriques timbrées à 14 kg/cm² ; 16,4 nds ; 159 passagers 1re classe ; 80 passagers 2e classe ; 96 passagers 3e classe ; 8 561 tjb ; 5 160 pel

Asie
entre en service le 30 mai 1914 du Havre à la Côte d'Afrique occidentale.
Il est réquisitionné. Navire-hôpital et transport de troupes du 21 décembre 1916 au 21 juin 1918. En convoi en Méditerranée en avril 1917, il aborde et endommage le torpilleur Mortier. Le 11 octobre 1919, puis en mai 1920, Asie fait une rotation de Bordeaux pour Brésil La Plata. Le 30 octobre 1920, il s'échoue au Bec d'Ambés en sortant de la Gironde, par suite d'une avarie de barre, il est renfloué par deux remorqueurs. Le 14 décembre 1925, en appareillant de Dakar, Asie perd son hélice tribord dans la chaîne d'un autre navire et vient heurter le quai se faisant une déchirure à tribord arrière au dessus de la ligne de flottaison. Il repart de Dakar après réparation provisoire. Le 21 avril 1927 : incendie dans le chargement de bois et de caoutchouc de la cale 1 ; le 24 juillet, il s'échoue prés de Matadi, il est renfloué le 27. Le 2 septembre 1929, un incendie dans une cale, en cale sèche, provoque des dégâts importants.
En septembre 1935, on lui installe la chauffe au mazout à Bordeaux. En 1942, il est saisi par les Italiens puis le 13 mars 1943 par les Allemands à Marseille. Le 4 mai 1943, Asie appareille sous pavillon allemand, il remis aux Italiens et renommé Rossano. Il est coulé le 10 mai 1944 par un bombardement allié à Gênes. Renfloué, après incendie, il chavire dans le port de Gênes. (source pages 14-18)