mercredi 17 février 2010

La goélette québécoise MP Émélie

Notre ami Langis Lizotte parle d'une goélette chère à son cœur sur le forum Marine marchande.

MP Émélie tout juste après son lancement en 1957

Naviguant dans la baie des Chaleurs avec un chargement de tuyaux de ciment

L'Accalmie en 2005, le navire prend de l'âge

Avance du navire plus à terre pour passer l'hiver, il est trop tard pour le mettre en dehors de l'eau pour cet hiver...

La goélette MP Émélie fut construite en 1957 à l'Ile-aux-Coudres pour et par le capitaine Éloi Perron et sa famille. Elle est le dernier type d'évolution de la goélette québécoise, un voilier au début de la colonie française qui se transforma peu à peu en caboteur motorisé. Dans les années 50, ils y en avaient plus de 150 à sillonner le fleuve et le golfe St-Laurent. En 1968, il n'en restait que 24. En 1974, pour des raisons très longue à expliquer (concurrence déloyale, pavillon de complaisance, sourde oreille des gouvernements, puissance des compagnies des Grands-Lacs), la plupart perdirent leurs contrats de transport. Le MP Émélie fut vendu dégréé et échoué dans l'embouchure de la rivière du Gouffre dans la baie St-Paul la même année. Elle changera de nom pour L'Accalmie. Elle y restera plus de 30 ans à l'abandon.
Longueur environ 115 pied, largeur 32 pieds, 13 pieds de tirant d'eau en charge pour un port en lourd approximatif de 500 tonnes, deux mâts simple de charge de 1 tonnes de charge pratique utile, un moteur Caterpillar de 280 forces qui fut remplacer plus tard par un de 500 forces, vitesse 10 nœuds, une cale cloisonné par la salle des machine et la cloison d'abordage, deux écoutilles avec prélarts. Équipage 5 à 8 personnes. Coque à fond plat et bordé à franc-bord. Renfort d'acier un peu partout. Bordé en chêne de 5 pouces d'épais, membrure double en cèdre.

Site de l'actuel propriétaire qui décrit son projet pour conserver le navire:
http://www.laccalmie2.com/
Documentaire télévision communautaire : http://www.tvco.qc.ca/videos/laccalmie-vers-le-large-749