jeudi 10 septembre 2009

Amiral Cécille, trois-mâts carrés vracquier de 1901

Amiral Cécille est un trois-mâts carrés vraquier construit en 1901 (lancement 22 janvier 1902) par les Chantiers de Normandie pour la nantaise Compagnie française de navigation et de construction navale (qui deviendra Société générale d'armement), grand pourvoyeur de voiliers à prime. il fait partie d'une série de huit (Léon Blum, Amiral Cécille, Ernest Reyer, Rancagua, Quillota, Bérengère, Madeleine, André Théodore).
Construction acier, rivée. Longueur 86m, largeur 13,35m, tirant d'eau 6,32m, jauge brute 2733 tonneaux, voilure 2600m2. Toute la série Léon Blum (proche du dernier type produit à Penhoët, dit à baignoire), représente des voiliers très larges et assez peu rapides. Les marins disaient d'eux «grosses joues, larges fesses». Ils se caractérisent par une longue dunette et un très long roof.
Après 20 années de service sur les lignes traditionnelles du Chili et de l'Australie, l'Amiral Cécille qui avait été lancé sous le nom de Duchesse d'Uzés est désarmé en 1921 à Saint-Nazaire. Un incendie se déclare dans le salon, il n'y aura rien à sauver du navire qui est dépecé en 1925.