mercredi 20 mai 2009

Jean Cras, musicien et marin

Nombreux sont les liens qui peuvent exister entre marine et musique. Nous commencerons cette série par un hommage à Jean Cras (1879-1932), qui fut à la fois marin et compositeur. On lui doit une œuvre musicale riche et un outil de navigation qui porte son nom : la règle Cras.
Pour plus d'informations, cliquez sur le lien suivant :
http://www.netmarine.net/tradi/celebres/cras/

Pour les amis de ce blog, nous ne pouvons que conseiller Maritime, une œuvre pour piano et orgue de ce grand compositeur qui ne sut jamais quitter le mer.
«
(…) Le pianiste Jean-Pierre Ferey excelle dans l'art de peindre ces marines musicales et son enregistrement est une véritable invitation à monter à bord. Allez, on largue les amarres !” Xavier Lacavalerie Télérama
Jean Cras fut un cas unique dans l'Histoire de la musique: il assuma une carrière d'officier de marine sans jamais cesser de composer. Son maître fut Henri Duparc qui l'appelait ” le fils de mon âme”, ses confrères Ravel, Roussel l'estimaient. Après 50 ans de purgatoire, il est temps de le redécouvrir et de lui donner sa place dans l'école française.
Les Poèmes intimes datent du début du siècle et trahissent l'influence de Duparc et de Franck, exprimant un sentiment de mélancolie romantique mais avec distance et retenue. D'un voyage en Guinée, il avait rapporté deux balafons sur lesquels il jouait de courts motifs qui devinrent les thèmes de Suite en Duo. Les Quatre Pièces, à la fois lyriques et rigoureuses, sont dédiées, sans intention pédagogique, à son fils qui apprenait le violon..
Ces pages témoignent des qualités de l'écriture de Jean Cras: clarté, ampleur et simplicité des lignes mélodiques. Elles expriment le sentiment d'une profonde joie intérieure et d'une certaine forme de sérénité: les moments de plénitude d'un homme qui a trouvé sa pleine réalisation.