mercredi 21 janvier 2009

France-Norway à l’encan

Que reste-t-il de France-Norway ? Quand on m’a parlé d'un bout d’étrave du Blue Lady – évadé d'Alang où s'est terminé le voyage du France –, qui serait prochainement mis aux enchères, j'ai d'abord pensé à une blague. Eh bien non ! La vente aux enchères qui aura lieu à ArtCurial aux bas des Champs-Elysées à Paris comprendra bien des morceaux de coque peinte en bleu du Norway (mais dont on devinera bien les couches de peinture successives précise la notice). Edition limitée à 40, montés sur socle, carré de 50 cm ou rectangle de 40 par 60 cm, estimés 500 euros. Un morceau d'étrave a été préservé mais n'ait pas en vente.
1648 objets du France et du Norway seront ainsi mis en vente les 8 et 9 février prochains. Alors si vous souhaitez un souvenir, spencer d'hiver de médecin du bord, cendrier, médaille, blason, bible de chambre, pièce de mobilier, classeur des chantiers de l'Atlantique rempli de plans, décor d'appartement de première classe, gaffe de canot de sauvetage, maquette, maillon de chaîne… faites votre présélection sur le site d'ArtCurial. Quant à moi, qui n'ai pas le goût des dépouilles (et puis, un Journal de la Marine marchande hors-série France estimé 400-500 euros, ce n’est pas dans mes moyens), je resterai chez moi ce jour-là.