mardi 2 décembre 2008

Sandy-Hook, le plus mystérieux des peintres de la marine

Le tant attendu Sandy-Hook, le plus mystérieux des peintres de la marine de Daniel Hillion vient de paraître aux éditions MDV-Maîtres du Vent. Il est disponible dans toutes les bonnes librairies.

En 1879, naissait à Paris le peintre de la marine le plus fécond de tous les temps. Georges ­Taboureau, connu plus tard sous le nom de Sandy-Hook, n’a que onze ans lorsqu’il réalise ses premiers dessins de bateaux. S’en suit une fringale de production qui ne le quittera plus jusqu’à sa mort en 1960.

En 1941, Pour le renouvellement de sa carte de peintre de la marine, il fait le point : « Messageries Maritimes depuis 33 ans, Chargeurs Réunis depuis 29 ans, Société Navale de l’Ouest depuis 9 ans, Compagnie Auxiliaire de Navigation depuis 10 ans, Compagnie Générale Transatlantique depuis 11 ans… ».
Mais Sandy-Hook a travaillé pour bien d’autres compagnies: Fraissinet, Compagnie Mixte, Paquet, Worms, Charles Le Borgne, Cunard, ­Canadian Pacific… et de nombreux chantiers navals : Penhoët, de la Loire, de la Gironde…
Ce livre vous embarque, depuis le carnet suisse de la jeunesse de l’auteur jusqu’aux années cinquante – en ne négligeant aucun des aspects de la vie de l'artiste (affichiste célèbre et camoufleur inconnu de bateaux pendant la Première guerre), pour une croisière d’un demi-siècle autour du monde en ricochant de compagnie en chantier, de bateau en bateau.
Dans ce livre, sont reprises la plupart des peintures de bateaux agressés réalisées pour les Messageries Maritime et réunis dans le rare La compagnie des Messageries maritimes et la guerre,
un ouvrage paru en 1921.

Au total, ce sont plus de 220 documents couleur et N&B qui sont présentés ici.

L’auteur, Daniel Hillion, longtemps journaliste à Ouest-France et au Marin, est un spécialiste reconnu de l’histoire des paquebots. Il a écrit de nombreux ouvrages dont le définitif France Norway et, toujours chez le même éditeur, La Fin de France, Sovereign of the seas et Mermoz. Il est coauteur de Cunard, les majestés de l’Atlantique et leurs concurrents, à paraître prochainement chez MDV. Chez d’autres éditeurs, il a publié, entre autres, La mer s’affiche et La montagne s’affiche, ses premières approches du monde des illustrateurs.
Depuis vingt ans, Daniel Hillion réunissait le matériel nécessaire à la réalisation de cet ouvrage, le premier consacré à Sandy-Hook, affichiste à ses yeux bien trop mésestimé.