mardi 30 décembre 2008

Nos paquebots transatlantiques : La Provence

La Provence, carte postale n°2 de la série Nos paquebots transatlantiques

Construit en 1906 par les chantiers Penhoët à Saint-Nazaire, le paquebot La Provence, appartenant à la Compagnie générale transatlantique (CGT), assurait la liaison Le Havre-New York. Il s'illustra le 31 mai 1906, en marquant le record de vitesse de traversée entre New York et Plymouth (Angleterre), contre le Deutschland de la Hamburg Amerika Linie.
Transformé en croiseur auxiliaire et affecté au transport de troupes pendant la Première Guerre mondiale, il fut rebaptisé Provence II, car un cuirassé portait déjà ce nom. Il finit sa carrière en Méditerranée, torpillé, le 26 février 1916, par le sous-marin allemand U 35, à l'ouest de l'île grecque de Cerigo*.
*Et triste, Cérigo, qui fut jadis Cythère,
Cythère aux nids charmants, Cythère aux myrtes verts,
La conque de Cypris sacrée au sein des mers.
La vie auguste, goutte à goutte, heure par heure,
S'épand sur ce qui passe et sur ce qui demeure;
Là-bas, la Grèce brille agonisante, et l'oeil
S'emplit en la voyant de lumière et de deuil…
(Victor Hugo, Les Contemplations)