lundi 16 juin 2008

Bateaux de pêche en Syrie

Il y a quelques mois on pouvait lire dans les guides touristiques que «Tartous est une ville pleine de charme. La vieille ville, le petit port de pêche et les cafés lui donnent une atmosphère bien particulière et une ambiance méditerranéenne ». Rien d’étonnant pour l’un des ports de Syrie dont la seule ouverture marine se trouve sur la Méditerranée. La pêche est importante mais suffit à peine à répondre à la demande du marché intérieur. C’est pourquoi, à Tartous, deuxième port syrien en importance, des travaux pharaoniques ont été entrepris pour assurer un abri permanent à la petite centaine d’unités de pêche que compte le port. Travaux au détriment de l’esthétique du lieu, devenu un chantier permanent. Il faudra ensuite penser à moderniser la flotte !