mercredi 13 février 2008

Avant le sabordage à Toulon

Nous avons publié récemment quelques photos du sabordage de Toulon (plus d'infos sur Netmarine.net). Un de nos lecteurs nous a fait parvenir quelques clichés de bateaux concernés (ou pas) par ce sabordage, mais du temps de leur splendeur. Splendeur, il est vrai, bien peu mise en valeur par une colorisation à l’emporte-pièce !

Le croiseur Algérie. Bâtiment sabordé (appontements Milhaud) - Coulé droit.

Le torpilleur Mameluck. Bâtiment sabordé (darse Vauban) - Chaviré

Le cuirassé d'escadre de 25000 tonnes Provence. Bâtiment sabordé (angle Robert) - Coulé droit

Ceux qui y ont échappé…

Le croiseur-école d’application Jeanne-d’Arc eut la chance d’être immobilisé à la Martinique jusqu'en 1943 avec un précieux chargement d’or ! Voir le site d’Emmanuel Guyetand pour plus d’informations sur les Jeanne.

ou pas vraiment !

Le contre-torpilleur Maille-Breze. Mis sur cale à Saint-Nazaire en octobre 1930, lancé le 9 novembre 1931, il fut mis en service en février 1933. Le 30 avril 1940, il fut coulé à la suite d’une explosion accidentelle d'une torpille à Greenock. Renfloué en 1955, il fut démoli.
(Caractéristiques : 2450 Tx ; 64000 CV ; 5 canons de 138mm + 4 canons de 37mm +6 tubes lance-torpilles)