dimanche 27 janvier 2008

Revue de presse du 27 janvier 2008

Au sommaire
- Dernier rendez-vous à New York pour les reines de la Cunard
- L’homme derrière le rêve
- Tonnerre écolo et échange de courrier
- Un monde âpre et noble est en train de disparaître
- La Calypso va reprendre la mer
- Le croisièriste italien MSC devrait doubler la capacité de sa flotte d’ici deux ans
- Et si la marine russe n’était pas si forte que ça !

Sur votre agenda
Juillet 2008
Course à la voile entre Darwin et Singapour

Ce sont des dizaines de voiliers de tous pays (mais très peu de Français) qui s’élanceront d’Australie en juillet 2008 pour rallier Singapour en traversant l’Indonésie d’île en île (enfin quelques-unes, le pays en compterait plus de 17000 !).
Une course originale de plus de trois mois qui avait eu beaucoup de succès en 2007. Pour plus d’infos : Sail Indonesia

Le site de la semaine
Ces derniers jours, et pour ce qui nous préoccupe, c’est sans conteste le site Maritim Matters (affaires maritimes) qui emporte la palme avec sa page Norway.
Ce n'est évidemment pas pour ses qualités esthétiques que nous l'avons choisi mais, depuis qu’il ne fait aucun doute pour personne que la démolition du paquebot a commencé, cette page est prise et reprise dans tous les sites maritimes (et donc même ici) et généralistes.

Dernier rendez-vous à New York pour les reines de la Cunard
Spectacle grandiose dimanche soir : trois des plus beaux et des plus célèbres paquebots au monde sont partis ensemble de New York. Le Queen Mary II, le Queen Elizabeth II et le tout nouveau Queen Victoria ont longé la statue de la Liberté dans l’obscurité mais éclaboussés des feux d’artifice célébrant ce moment unique de l’histoire maritime. Voir Partir en croisière.
Ces unités de la Cunard partaient vers des destins différents. Si le Queen Mary II et le Queen Victoria naviguaient vers les Antilles. Le «vieux» Queen Elizabeth II doit prendre sa retraite en novembre. Il a appareillé pour son dernier tour du monde avant de devenir un hôtel cinq étoiles sur l’île artificielle de Palm Jumeirah.
Espérons que de belles photos ont été prises, elles trouveront leur place dans le nouveau livre de Gilles Barnichon et Daniel Hillion qui a pour thème La Cunard et ses concurrents (à paraître en juin 2008).

L’homme derrière le rêve


Nous connaissons tous le site Rêve de France, sur lequel se retrouvent les amoureux du France, mais savez-vous quel homme est derrière ce rêve ? Le site Maville.com de Nantes et sa région présente Jean-Pierre Boué, créateur et animateur depuis cinq ans de ce site très dense, devenu incontournable.

Tonnerre écolo et échange de courrier

Sur le site de marine nationale, on apprend que le BPC Tonnerre, tout électrique est le premier bâtiment à répondre à de fortes exigences environnementales.
… Et que le destroyer russe Admiral Chabanenko et la frégate anti-sous-marine Tourville ont mené un exercice commun en Atlantique. Rassurez-vous, ils n’ont fait qu’échanger du courrier.

Un monde âpre et noble est en train de disparaître
Sur le site du Figaro, Marcel Mochet raconte son expérience de la grande pêche et se lamente sur la disparition programmée de ce métier de chien «devenu le plus dangereux du monde». Ils ne seraient plus qu’une centaine à partir pêcher ainsi au loin.

La Calypso va reprendre la mer

C’est encore le Figaro qui nous apprend que «le célèbre navire du commandant Cousteau est, depuis peu, en cours de restauration à Concarneau». Bonne nouvelle alors que l’on apprend que le France est en cours de destruction. Montant de l’opération Calypso : 5 millions d’euros.

MSC devrait doubler la capacité de sa flotte d’ici deux ans

C’est TourMag qui nous apprend que l’essor constaté de la croisière passe maintenant de manière sérieuse par la Méditerranée. Le croisièriste italien MSC va recevoir d’ici la fin de l’année ses deux nouveaux paquebots qui devraient permettre le développement programmé de sa clientèle française.

Et si la marine russe n’était pas si forte que ça !

C’est Red Stars qui une fois de plus nous a mis la puce à l’oreille.
Alors que depuis des semaines, on nous parle du déploiement de la nouvelle marine russe, de ses grandioses projets de développement (dont nous avions d’ailleurs parlé ici, voir la veille stratégique de Red Stars), on apprend que l’Inde a refusé «la livraison d’un de ses sous-marins d’origine russe (type Kilo), l’INS Sindhuvijay, après sa modernisation en Russie » après des essais nombreux et ratés de lancement de missiles. On peut se demander, dans ces conditions, si nous ne nous laissons pas, une fois de plus, intoxiqué par l’annonce de la puissance russe.