dimanche 13 janvier 2008

Revue de presse du 11 décembre 2008

Au sommaire cette semaine
- Le site de la semaine : Planète mer
- La collision d’un sous-marin avec un cargo pose le problème de l’absence de tout moyen autonome de secours en Inde
- Première européenne pour des paquebots plus écolos
- Les sous-marins chinois ne s’éloignent pas des côtes
- En savoir plus sur la marine tchécoslovaque
- Course transatlantique de cargos
- Cadeau de Noël au large de Cherbourg
- Le semi-submersible, nouvelle arme des narcotraficants

Le site de la semaine
Les amateurs de radio connaissent bien la voix de Nathalie Fontrel, journaliste à France Inter, spécialiste des questions environnementales. Ses chroniques, un peu trop écolo-bobo à mon goût, contiennent pourtant nombre d’informations pour nous qui ne limitons pas notre amour de la mer à ce qui flotte dessus.
Nathalie Frontrel anime Planète mer, un rendez-vous hebdomadaire sur France Info, pour mieux connaître la vie des mers et des océans…
Cette semaine, nous avons écouté sa chronique sur la rivalité entre les cachalots et l’US Navy. Retrouvez-la et écoutez de nombreuses autres disponibles sur le site de France Info.

La collision d’un sous-marin avec un cargo pose le problème de l’absence de tout moyen autonome de secours en Inde

A lire sur le Portail des sous-marins, d’intéressants articles, à l’occasion de l’accident de l’INS Sindhughosh, sur la situation de la marine indienne, qui se modernise en négligeant la logistique de sauvetage de ses unités. Pour voir ce sous-marin, allez sur l’intéressant site Defencetalk.com (en anglais).



Première européenne pour des paquebots plus écolos

Le chantier Aker, à la demande de l’armateur MSC pour son Poesia, a utilisé une peinture élastomère, à base de silicone, anti-adhérente, qui a pour avantage « de ne pas être polluante ni toxique pour les animaux et végétaux ». De plus, cette peinture durerait bien plus longtemps. A lire sur le site de Saint-Nazaire et sa région.

Les sous-marins chinois ne s’éloignent pas des côtes

Lu sur le Portail des sous-marins, un excellent article sur la flotte sous-marine chinoise et ses limites opérationnelles.
En savoir plus sur la marine tchécoslovaque

En complément de notre image du jour du 8 janvier, un étonnant article sur le site de radio Prague, faisant un historique de ce qui fut l’une des plus grandes flottes mondiales. D’autant plus étonnant que la Tchécoslovaquie se situait à 800 kilomètres de toute mer et que son seul accès passait par l’Elbe.

Course transatlantique de cargos

« Dans les eaux de Terre-Neuve, les concurrents ont dû faire face à des vagues de plus de 12 mètres. À l’île d’Anticosti, j’étais à 42 milles nautiques (78 km) derrière le Barmbek, mais je filais à 22,8 nœuds (42 km/h) contre 15,2 nœuds (28 km/h) pour mon adversaire », précise le commandant polonais. A l’entendre qui croirait qu’il s’agit d’une course de cargos entre l’Europe et le le port de Montréal. C’est Volker Hube, capitaine du Valentina qui a reçu la Canne à pommeau d’or, une prestigieuse récompense attribuée depuis 1840. Pour plus de détails sur cette originale compétition, reportez-vous au site Canoë.

Cadeau de Noël au large de Cherbourg

L’excellent Mer et marine annonçait le 24 décembre la découverte, dans un cargo d’apparence anodine, de deux patrouilleurs lance-missiles de fabrication russe, destinés au Vietnam. Joli cadeau de Noël!

Le semi-submersible, nouvelle arme des narcotraficants

Sur le Portail des sous-marins, un article surprenant sur l’utilisation, par les narcotraficants colombiens, de sous-marins et surtout de semi-submersibles — bâtiments ressemblants à des sous-marins mais incapables d’aller en profondeur, leurs superstructures restent néanmoins indétectables par les radars des gardes-côtes américains. Ils peuvent toutefois parcourir des milliers de kilomètres puisque l’un d’eux, long de 11 mètres, a été découvert abandonné (ainsi que son chargement de 5 tonnes de drogue) sur une côte espagnole. Le plus grand découvert à ce jour mesurait 33 mètres et aurait pu transporter 200 tonnes de cocaïne mais une unité en fibre de verre bien plus grande aurait été construite. Les rebelles des Farc, qui se financent par le trafic de drogue, ont plusieurs chantiers navals en activité. L’an dernier, plus de dix “narco-subs” ont été découverts par les marines colombienne et américaine, plus que tous ceux qui avaient été découverts au cours des dix années précédentes.